Castel Comtal


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Conseil extraordinaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 0:56

La brune avait fait convoquer les étudiants de l'université ce jour là.

Bien le bonjour à tous..

Voilà ce qui m'amène. A partir de ce jour vous n'avez plus de rectrice.

Antonia a démissionné du conseil à ma demande et pour cause.

La charte de l'université qui n'a pas été ratifié précise ceci :

"Afin de garantir l'efficacité et la nature profondément apolitique de l'université, le recteur ne doit pas cumuler avec une autre charge élective, municipale ou comtale. " [Livre V : Des institutions : L'Université - II Des intervenants - Le recteur]."

Nous savons tous pourquoi ce texte a été ainsi proposé, c'est comme si l'on faisait pareil avec la chancellerie et la hérauderie, d'ailleurs je me tâte parce que j'ai envie de dire que pour ces postes là aussi la personne doit être apolitique...

Enfin bref, en quatre mois malgré ma demande cette charte n'a jamais été modifiée, malgré de nombreux rappels, j'ai même suggéré que ce travail soit effectué de façon collégiale avec votre aide à tous... Mais rien. Elle est donc restée en l'état et fait force de loi à ce jour.

Jehan le Poilu s'est chargé de venir me rappeler la chose.

J'ai donc dû demandé à Anna de démissionner du conseil. Ce qu'elle a fait. Mais du coup elle démissionne aussi de sa fonction de rectrice. J'ai perdu ce jour une amie très chère. Cependant les textes sont les textes et je n'admets aucun passe droit, pour personne.

C'est pourquoi je vous demande de vous organiser rapidement, de m'indiquer icelieu qui souhaiterait prendre en charge l'université, qui serait prêt à aider dans la planification hebdomadaire des cours, bref je vous demande à tous ici présents de choisir un recteur ou une rectrice.

En attendant, je crois pouvoir dire que les cours sont hélas suspendus cependant Plum, je t'ai nommé recteur provisoire si tu penses pouvoir assurer...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ticque
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 850
Age : 29
Ville IG : Tulle
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 1:30

Ticque avait eu vent d'une nouvelle importante au sein de l'université.

Ni une ni deux il s'est libéré afin d'assister a l'énoncé de cette dernière.

Après minutieuse écoute, le voilà consterné...


Si nous comprenons bien... Voilà plusieurs mois qu'il en est ainsi... Mais il n'était pas possible de poursuivre une semaine ou deux de plus dans cette situation pour trouver un remplaçant...
A la place la solution retenue a été la décapitation immédiate. Heureusement que la tête des institutions repoussent mais il va bien passer deux semaines rien que pour relancer la dynamique et plus encore pour retrouver le nombre d'étudiant...


Ticque attends une allocution de Plum ou d'Antonia pour mieux comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 1:35

D'ajouter au cas où certains n'auraient pas bien compris :

Je précise qu'Anna... Enfin, Antonia... est libre de rester rectrice si elle le désire, mais qu'elle a de son propre chef démissionné des deux fonctions, alors que je lui ai demandé de ne démissionner que du conseil dans lequel elle vient d'être nouvellement élue, ce qui crée de fait le souci auquel nous sommes confrontés puisqu'il nous faut nous mettre en conformité avec la charte de l'université en vigueur qui exige un recteur apolitique et parce qu'il me semblait qu'elle préférait, et de loin, le poste de rectrice à celui de CAC.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthaud
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2023
Age : 41
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 9:10

Il est bien dommage qu 'anna soit partie ainsi. Je comprends votre position comtesse car j'ai moi même bien souvent bataillé pour le respect de la loi voir trop souvent pour ne pas comprendre votre position et je pense que le peuple qui vous a élu n'en attend pas moins de votre part. Pourtant vous connaissez mon attachement amical à Anna, tout comme je connais l'amitié que vous lui portez .

Quand à vous proposer une personne ,je suis de parti pris il est clair mais si Anna ne veut pas reprendre la place qui est la sienne depusi tant de temps ,jene vois que Plum pour la remplacer .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonia
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2407
Age : 32
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 17:29

Et de celle qui fut recteur durant trois ans de venir s’expliquer. Elle s’était promis à elle-même de rester calme pour cette université si chère à son cœur. Coup d’œil à la charte toujours affichée bien que plus du tout utilisée depuis plus de 4 mois. Et là contre tout attente, la blondeur éclata de rire :

Pardon. Non je ne suis pas folle. Enfin pas plus que d’habitude.
C’est la charte d’Arnaut, c’est… la date… Elle est datée du 21 novembre. Mais quel cadeau, je vous jure. Pardon, pour ceux qui l’ignorent c’est le jour de mon anniversaire. Il n’y a pas à dire, ça c’est du cadeau d’anniversaire où je ne m’y connais pas.

Je suis désolée, je venais vous expliquer le pourquoi de ma démission et là je vois la date et ça me fait rire.


Respira doucement et tenta de reprendre le fil de son idée :

Je crois que personne ne peut savoir et comprendre tout ce que j’ai vécu en étant à la tête de cette université. Plum peut-être, Valeriane si elle n’était pas dans son couvent. Mais certainement pas Arnaut. Inutile d’être devin pour savoir qu’il a fait cette touche sur la charte avec la défense de cumul pour m’atteindre. Et qu’on voit ce qu’ont donné ces recteurs non cumulant, ça laisse à penser quand même. Bref, je crois que c’est la première et dernière fois que je donne un tel avis icelieu.

Je crois que personne ne pourra me targuer d’y avoir fait de la politique. J’ai toujours fait en sorte que l’université soit un havre de paix au milieu de la tempête. J’ai toujours voulu qu’on s’occupe d’études et que si digressions il y avait elles soient plus de l’ordre « Viens mon cœur, on va avoir un cours de septième truc particulier. » Ou « Bosk, d’accord pour servir de modèle au prochain cours d’anatomie ? » Ou les tartes d’Ari, ou les fou-rires en tout genre ou… tout en fait. Je crois que la bonne ambiance a toujours régné ici.
Je me rappelle encore de Gueldnard ou Johane me disant de lâcher l’Université lorsque j’étais comtesse et moi de répondre « Non, c’est ma planche de salut, la seule chose qui me permette de relâcher la pression. » Et c’était vrai. Des casse-têtes des plannings, à la course pour tout afficher à temps, au métronome pour que tu sois mis le jour où il le fallait comme une pendule bien réglée, même si je vous l’accorde elle était clairement déréglée depuis quelques temps… Des fous-rires avec les étudiants, de la gêne des cours vides parce que je m’en suis toujours sentie responsable… J’ai aimé chaque instant passé ici. Ce sont eux qui m’ont permis d’avancer.
J’ai assumé beaucoup de postes et de responsabilités dans ma vie et même avant d’être recteur. Oui recteur et pas rectrice, sinon Ariadne va encore dire que je ne suis pas la plume directrice d’un oiseau. Quand je dis rectrice, c’est juste pour la faire enrager.
Mais malgré tout ce que j’ai pu faire avant, ce poste fut le premier qui ne me donnait pas l’impression de faire n’importe quoi et de ne pas être capable de l’assumer. Le second fut le bailliage, métronome bien réglé aussi, gestes mécaniques et boulier, j’ai purement et simplement adoré. Et les deux vont tellement de paire, l’un fournissant l’autre en haut-fonctionnaire.

Mais il y a quelques mois, quand j’ai dû réécrire la charte, alors que j’avais toutes les idées bien fixées dans ma tête, que je savais ce que je voulais mettre et ne pas mettre… Rien. Incapable d’écrire le moindre mot, tout était là dans mon esprit et dès que je prenais la plume un voile et rien. Plus rien ne sortait, plus rien ne passait. Parallèlement à cela, il a fallu défendre le Comté, vendre des PEA, courir de partout, Plum était absent pour des raisons qui lui sont propres. Et j’avais l’impression d’être au milieu de l’océan en pleine tempête, à tenter de me raccrocher à des planches pourries et de passer plus de temps la tête sous l’eau qu’ailleurs. J’ai coulé, perdu pied et est été incapable de quoique ce soit.
Hier quand Seleina m’a fait la liste de tout ce qui n’allait pas et surtout le temps pour rédiger la charte, j’ai pris un coup de sang et j’ai claqué la porte à tout. Je crois que ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase déjà bien plein. Face à mes incompétences, je n’ai plus voulu les imposer à quiconque et j’ai décidé de démissionner.

La charte en fait, elle est finie. Elle demande relecture et discussion avec Plum d’une part et vous d’autre part. Je l’ai confiée à la Comtesse. J’ai appris que l’absence de cumul resterait. Je suis contre. Je trouve ça… inutile. Limoger un recteur qui s’amuserait à faire de la politique icelieu, oui. D’ailleurs, il n’y a pas besoin d’être au conseil pour en faire, je trouve que c’est un faux débat, mais ce n’est que mon avis.
Toujours est-il que ce cumul c’est par une charte que j’ai rédigé il y a près de trois ans maintenant qu’il est autorisé. Ecrire le contraire aujourd’hui serait aller contre mes convictions et malgré tout l’amour que j’ai pour l’université, je ne peux pas. Semper fidelis mihi est ma devise et ce n’est pas pour rien, je suis toujours fidèle à moi-même et à mes idées. C’est pourquoi je me vois dans l’obligation de confirmer ma démission si l’absence de cumul doit rester. Je n’aime pas mettre des brides inutiles quand il n’y a pas lieu d’en mettre. Pour moi, spécifier dans la charte que si le recteur fait de la politique au sein de l’université, il sera révoqué immédiatement est suffisant. Mais ce n’est que mon avis.

J’avais encore tellement d’envies et de projets à vous soumettre, des idées encore plein la tête.

La blondeur est née ici par un mot d’une étudiante en théologie, Isabeau de Bordeaux pour ne pas la citer, un surnom qui restera toujours, et me rappelera toujours ce que j’ai vécu ici. Ce lien spécial que je pense avoir créé avec vous. Vous n’avez pas idée comme vous me manquerez.


Des rires d’avant son discours, ses yeux brillaient maintenant de larmes.

_________________


Dernière édition par Antonia le Lun 7 Mai - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 17:32

[edit HRP : Désolée, les posts se sont croisés avec celui de notre rectrice...]

Tigane toussote timidement du fond de la salle...

"Je viens juste de débuter mes études, donc je n'ai peut-être pas voix au chapitre, mais si le sieur Plum ne veut ou ne peut pas s'en charger, eh ben...
Personnellement ça ne me déplairait pas. Je prétend pas être à la hauteur du travail de nostre rectrice, mais j’apprends vite.
Je connais déjà la quantité de travail que cela représente, ainsi que la régularité que cela demande.
Voilà en un mot, si vous ne trouvez personne moi je veux bien."

Toute rouge, elle reprend son souffle attendant la suite.



Dernière édition par Tigane le Mer 16 Mai - 3:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 19:37

[juste qu'entre hier et aujourd'hui sur ce rp il ne s'est passé que quelques minutes et ma brune a reçu la charte ce jour et non hier... Mais enfin on va faire avec Smile ]


La brune d'écouter Anna s'exprimer, puis la jeune femme nouvellement arrivée avant de reprendre pour confirmer :

En effet l'on vient de me dire que ton ébauche de charte avait été déposée dans mes bureaux ce jour, mais comme je te l'avais expliqué Anna, j'aurais aimé que cette charte soit écrite de façon collégiale, en concertation avec les étudiants. Et de toutes les façons elle n'est pas valide puisque non votée... Alors sans aucun doute, ce sera l'un des chantiers qu'il va falloir mettre en oeuvre avec l'aide de tous ici. Emulation est le maître mot. L'université est le lieu par excellence où le travail de groupe devrait être mis à l'honneur.

De toutes les façons et comme tu l'as signifié en effet, un texte très clair sur les non cumuls est en cours d'élaboration...

Et entre autres d'autres postes qui nécessitent pleine et entière attention comme celui de recteur seront de même non cumulables avec un poste éligible, à commencer par celui de Héraut ou de chancelier. Cette crise m'aura aidée à y voir clair. Et je dirais que la quasi totalité des conseillers est d'accord là dessus.

C'est logique et normal j'ai envie de dire, et cela relève bien plus sûrement de l'idée que, ces postes ne doivent plus être cumulés parce qu'ils prennent déjà un temps certain et qu'il faut que la personne qui en a la charge s'y engage pleinement et totalement.

De plus, je pense que l'université ne doit pas être dirigée par un seul. Le recteur chapeauterait bien évidemment, mais je crois que d'autres qui aimeraient s'investir, comme vous mademoiselle, doivent pouvoir être formés, doivent pouvoir aider et participer pour se sentir concernés. Il va de soi que vous pourrez aider à l'élaboration des emplois du temps. Ca n'est pas moi qui dirais non à des personnes motivées et volontaires.

Alors votre premier travail à tous va être de reprendre la charte actuelle, je vous fournirai celle qu'Antonia a réécrite si cette dernière est d'accord, et tous ensemble vous allez me transformer l'essai, faire les modifications qui vous conviendront, apporter vos idées, bref, vous approprier ce texte pour le faire votre afin d'être en plein accord avec les règles qui vous régiront, vous, étudiants.

Qu'en dites vous ?


Elle se tut, les yeux brillants d'une saine passion, attendant les réactions qui ne manqueraient pas de venir, du moins l'espérait-elle ardemment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonia
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2407
Age : 32
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 20:11

Et la blonde d'écouter en ayant l'impression que ses paroles à elle s'étaient perdues dans le vent, soit elle allait réexpliquer.

Il me semble avoir dit à l'instant que la charte devait être revue par les étudiants. Mais j'estime qu'il fallait une base. On ne pouvait pas arriver en disant "Alors quoiqu'on met?".

Et pour recteur, charge pleine entière... Tu sais je connais bien le poste et je peux te dire qu'en temps normal en ne faisant que ça, on a beaucoup de temps libres. Pour te dire, je fus même recteur, héraut et CaC et aucun des postes ne pêchaient. Je dois être le contre-exemple de tes idées. Mais je ne vois pas en quoi recteur interdirait un cumul.

Après s'investir, certes. On a hésité avec Plum pour les doyens mais leur but n'est pas du tout clair. Quant à faire le planning à plusieurs, là j'ai du mal à voir comment c'est possible. Sauf si tu veux en demandant aux étudiants leurs désirs de cours. Choses que nous faisions en temps normal avec le sondage toutes les deux semaines.

Et puis... Pardon mais je ne peux pas m'empêcher de le dire. Damoiselle c'est bien de vouloir vous investir, mais avant de vouloir devenir recteur, commencer par enseigner n'aurait pas été un mal. Vous n'avez jamais postulé pour enseigner.

Pour la charte, vous pouvez l'utiliser comme base, c'était le but de toute façon. Mais comme vous le comprendrez ce sera sans moi.

Le pire dans tout ça, c'est que je compte arrêter la politique, décision pas prise sur un coup de sang pour le coup, longtemps que j'y songe. Et pour tout dire, je n'avais envie de ne m'engager qu'à l'université pour un certain temps. Mais être dans l'obligation de le faire à cause d'une loi liberticide dont je ne vois pas l'intérêt. Non. Voilà mon avis en tout cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 20:29

Au temps pour moi...

C'est que la brune était partout à la fois, elle n'imprimait parfois pas toujours bien.



Je comprends Anna.
Mais cette loi ne me semble pas liberticide.
Vouloir permettre à davantage de monde d'occuper un poste en évitant justement les cumuls du genre recteur, CAC et Héraut en même temps, ça me semble bien davantage protéger les libertés et possibilités de chacun plutôt que le contraire. Mais après ça dépend du point de vue duquel on se place : de celui qui cumule ou de celui qui n'a accès à aucune de ces fonction du fait du cumul imposé par cette soi disant liberté qui finalement réduit le champ des possibles de la majorité au profit d'un seul individu...

_________________


Dernière édition par seleina le Lun 7 Mai - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plum
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2336
Age : 31
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 20:33

Il 'y a pas de quoi faire tout un frometon quand on y réfléchit, ce sont les divergences d'opinion entre la rectrice et la comtesse qui ont conduit à la situation actuelle. Il me semble recevable de la part d'Antonia de ne pas aller contre son opinion, tout comme il est recevable de la part de la comtesse de ne pas vouloir une personne du conseil ou déjà élue à la tête de l'université. On pourrait en débattre, mais je crois que l'idée première de ce conciliabule est de remettre l'université en état de fonctionnement de prime abord, et de second, élaborer une charte et faire fonctionner cette institution.

Deux précisions néanmoins que mon âge avancé me permet de faire.
La première, si sa Blondeur est seule à la tête de l'université, c'est parce que personne d'autres ne s'est proposée. Il a toujours été de règle icelieu que ce soit deux rectrices (ou recteur pour Sytral). Je suis assistant depuis justement qu'une des deux rectrices est parti au couvent pour soutenir Anto dans ses tâches. Fut un temps où l'on devait "arbitrer" l'attribution des cours tant les volontaires étaient nombreux.
La deuxième, le dialogue a toujours été ouvert et je dirais incité icelieu. Donc si des personnes souhaitaient êtres formés, informés, s'impliquées, il aurait surement été appréciable de se manifester avant d'être au pied du mur. Je n'ai jamais refusé un échange, tout critique fondée est la bienvenue ais-je l'habitude de dire.

Maintenant, si cette nouvelle étudiante veut prendre le relais de sa blondeur ou n'importe qui d'autre d'ailleurs, qu'elle le fasse. Je reste à sa disposition si elle a besoin d'aide dans sa prise de fonction.


Naturellement, et cela n'est en rien une action contre vous votre grandeur, petit rictus amusé mais j'étais avant tout icelieu pour aider valériane et Antonia, puis Antonia tout court et maintenant qu'elle n'est plus là, je n'ai pas de raisons particulières rester hormis bien entendu pour soutenir le nouveau corps dirigeant de ce lieux.

[Le marron c'est ma couleur ici nonmého viking ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 20:40

(ta mère Wink)


J'entends bien Plum. Tu feras bien ce que tu pourras, comme tu le souhaiteras. Pour l'heure tu es nommé recteur en attendant. Mais je sais que le départ est proche te concernant...

Ce que j'en dis, il va de soi que le nombre d'étudiant est en effet insuffisant. Loin de moi les jugements de valeur ou autres... Je sais bien la difficulté que l'on a à trouver des personnes motivées, et c'est partout pareil, à la maréchaussée, à la COLM, ici, dans nos magnifiques mines..
Allez piocher (ceci est un message subliminal)

Jamais dit le contraire... Mais c'est le chien qui se mord la queue. Faut avancer organiser tout ça. Pour les plannings je ne sais fichtre pas comment ils fonctionnent à l'heure actuelle, mais rien n'empêche de repenser l'organisation pour permettre à davantage de monde de s'y coller, ne serait ce par exemple qu'en alternant la personne qui s'en occupe ? Enfin c'est sans doute ce qui se fait déjà, j'enfonce des portes ouvertes peut être...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth13
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 133
Ville IG : Tulle
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 20:41

Après avoir écouté les différents intervenants, Sephiroth se leva et toussota pour s'éclaircir la gorge avant de parler.


Huuum huuum huuum


Dame Comtesse,
Dame Rectrice,
Camarades enseignants et étudiants,

E'lyr Sephiroth, pour vous servir...

Pardonnez mon impudence mais puis-je donner mon humble avis? Sans la moindre prétention, n'étant qu'un jeune professeur sans beaucoup d'expérience.

Pour commencer, je me dois de préciser que je hais la politique, elle me révulse, elle m'exaspère, elle me fait sortir de mes gonds... Recevoir des leçons de morale de certains prétendus conseillers aussi malsains que malhonnêtes m'inspire une sainte horreur, mais là n'est pas le débat. Je ne connais pas non plus personnellement notre rectrice, nous n'avons que des relations de travail tout ce qu'il y a de plus formel. Je tenais à apporter ces états de fait pour que l'on ne puisse m'accuser d'aucun parti pris.

Dame Antonia est visiblement mise en cause pour cumuler un mandat politique avec la fonction de recteur. Soit, sur le principe, ça paraitrait presque normal, voire indiscutable. Sauf que jamais, ô grand jamais il n'a été question de la moindre pensée idéologique ou de la moindre digression à un code de "laïcité" politique tacite dans les murs de notre université. En aucun cas je n'ai considéré notre dame Rectrice comme une représentante d'un quelconque pouvoir, bien au contraire.
Son travail était sérieux, clair et précis, même si comme elle vient de le dire elle même, l'horloge était parfois un peu déréglée. Mais nous sommes tous des hommes et des femmes avec des contraintes, et je sais qu'il n'est pas toujours aisé de respecter un planning à la lettre, je ne lui en tient donc pas du tout rigueur, bien au contraire.

Nous avions une rectrice compétente, assidue et qui aimait son travail, toujours apolitique, nul ne pouvait en douter.

Mais là ou le bât blesse le plus, c'est quand on se remémore la réouverture de l'université il y a quelques mois. Messire Arnault, comte de son état en cette époque, ne souhaitait visiblement pas réintégrer dame Antonia à son poste pour réouvrir une université qu'il voulait neuve, ou les cours seraient choisis par lui, ou sa représentante qui jouait le rôle de prête-nom (et qui au passage a fui la Basse Marche aussi vite qu'elle était apparue, personne ne s'en est plaint d'ailleurs). Il semblait vouloir créer une sorte d'élite comtale, privilégiant certains enseignements par rapport à d'autres, délaissant certaines formations car peu en adéquation avec sa vision comtale de l'enseignement.
Donc certes, la rectrice de cette période n'aurait pas cumulé de mandats, elle aurait été dévouée corps-et-âme à sa tâche, avec la surveillance de Messire Comte à n'en pas douter.
Trouvez vous ce système plus apolitique dame Comtesse?
Moi pas, bien au contraire.
La politique comtale tentait de mettre sous son joug l'université et il a fallu un tollé de certains étudiants, allié à la fuite de la rectrice et le changement au poste de Comte pour qu'enfin, Dame Antonia retrouve un poste qu'elle n'aurait jamais du quitter.

Je ne ferais pas changer de décision notre rectrice, mais je trouve réellement dommage de se priver de son amour manifeste pour son travail pour une sombre histoire de cumul de mandats, surtout quand ce n'est en rien un gage d'indépendance pour l'université, nous l'avons vu il y a quelques mois.

Merci de m'avoir écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoinette Diane
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 47
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 20:59

(un mot depuis le couvent : je voudrais pas en rajouter une couche mais la désertion universitaire date de la mise en place du merdier pondu par celui-dont-je-refuse-de-citer-le-nom et il a commencé avec l'absentéisme des têtes qu'il avait mis en place après avoir viré l'équipe qui était déjà en place... je retourne au couvent - bon courage... navrée, ca ne fait pas avancer les choses)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Lun 7 Mai - 23:47

Ah mais nous sommes tous d'accord sur le fait qu'Anna fait un boulot tout à fait remarquable, qu'elle s'est toujours donnée à fond dans ce qu'elle fait. Cela n'est absolument pas remis en cause. De plus, elle faisait partie de la liste comtale dont je fus la tête aux dernières élections, à un poste éligible. Cependant nous avons, j'ai omis ce détail de taille qui nous embête bien aujourd'hui. Le fait qu'un recteur ne puisse occuper une fonction éligible. Les raisons qui ont poussé le Malemort à rajouter ce paragraphe à la base, je les connais. Cependant je dois reconnaitre une chose.
Il vaut mieux qu'une personne n'occupe qu'un seul poste afin de s'y dévouer pleinement plutôt que de cumuler.

Je le répète encore une fois, Antonia n'est pas démise de ses fonctions de rectrice, c'est de son plein gré qu'elle décide ici de les quitter parce qu'elle n'est pas d'accord avec une idée pourtant admirable et altruiste à mon sens. Le non cumul. Ce afin de permettre à davantage de monde d'accéder à des fonctions politiques ou autres.

Je reprends l'exemple indiqué : Recteur, Héraut et Bailli.
Si la personne assure aux trois postes, tant mieux pour elle, cependant, il me semble à moi qu'occuper trois postes interdit à deux personnes motivées de pouvoir y accéder et, au lieu de voir trois personnes heureuses et comblées par leurs fonctions, on se retrouve avec une personne surmenée, heureuse sans doute d'avoir autant de responsabilités, certes, et deux autres frustrées de ne pouvoir s'investir.

Alors clairement, oui je suis pour le non cumul. Je suis pour que le recteur se donne à fond à son université, qu'il permette le lien entre ses étudiants, qu'il propose des actions, rassemble en quelque sorte et ne soit pas là uniquement pour proposer un planning parce que pas assez de temps pour faire autre chose parce qu'il faut blasonner ou trouver un haut fonctionnaire pour des points d'état...

Et j'exagère à peine.

Alors je persiste et signe le plaisir d'un seul au détriment du nombre non. Et je trouve dommage et triste qu'on en reste à une simple question de charte pour ne pas comprendre ce concept fondamental qu'est : le partage des pouvoirs. Car diriger l'université en est un, tout comme être maître de la hérauderie comtale ou Bailli.

Et je me fous bien des primes raisons du Malemort, elles n'étaient sans doute pas bonnes. Mais il me semble que celles que je viens encore une fois de vous exposer parlent d'elles mêmes.


Une dernière chose me concernant. Il y a de cela quatre mois j'ai indiqué à Anna qu'elle devait modifier la charte de l'université. Je ne lui jette aucunement la pierre, mais, pendant quatre mois, la charte votée par Arnaut de Malemort est restée en l'état. Alors même qu 'Antonia ne cumulait aucun poste hormis celui de rectrice et de soldat. Alors je dirai comme elle l'a indiqué que son statut de soldat l'aura de fait empêchée de mener à bien la mission que je lui avais confiée...

Le cumul tue donc bien l'efficacité d'une personne à faire ce pourquoi elle a été nommée. Et sans entrer dans les détails, le poste de CAC cumulé avec celui de rectrice et de soldat... Je pense que d'ici une semaine j'aurais eu tous les maires du LM sur le dos... Il faut savoir aussi se rendre à l'évidence, parfois l'on ne peut pas assumer plusieurs taches pour x ou y raisons, il faut savoir le reconnaitre. Personne ne vous jettera la pierre, c'est si peu constructif, si peu aristotélicien et surtout tellement con.

Alors Antonia est une amie très chère, cependant ma première responsabilité, c'est de permettre à tous de bénéficier d' un bon fonctionnement des institutions. Les intérêts du LM passent avant les miens.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonia
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2407
Age : 32
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Mar 8 Mai - 0:17

Tout d'abord, je tiens à remercier Sephiroth qui a très bien expliqué ma pensée. Je ne réexpliquerai pas, il l'a fait mieux que moi.

Par contre, pour le cumul. Comme l'a signalé Plum, en théorie, il y a deux co-recteurs mais personne n'a voulu l'être depuis le départ de Valeriane. Et même avant, je me souviens d'Ariadne se présentant aux élections histoire qu'il y ait des élections. Personne ne se présentait. Et encore personne ne postule au planning sinon nous ne serions pas obligés d'assurer trois cours dans la semaine. Donc dire que je vole la place à quelqu'un. Dis-moi qui?

Pour héraut, je n'étais pas héraut du Limousin et la Marche, mais en sigillographie. Nous étions deux à postuler et le second ne savait pas ciseler. Encore une fois de qui ai-je pris la place?

Je persiste à dire que c'est un faux débat. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il faut de la constance à un poste comme recteur ou chancelier ou d'autres encore dans d'autres secteurs. Mais ça veut dire que ces personnes doivent dire adieu à toute autre envie? Je ne trouve pas ça juste pour le coup, surtout si elles y arrivent.
Le cumul entre maire et conseiller comtal, oui logique. Les autres, c'est chercher la petite bête là où il n'y a pas lieu. Comme à l'armée avec le non-cumul de gouverneur-recteur mais on ajoute par intérim derrière gouverneur et ça passe et c'est toujours la même charge de travail au final. Mais ça fait plaisir aux biens pensants. En attendant l'intérimaire cumuleuse est toujours la première à transmettre les soldes de ses hommes à l'EM alors je ne sais pas.

Tu dis que c'est courir etc etc, être débordée. J'avoue que personnellement j'aime ça, c'est comme ça que je me sens vivante, en m'investissant, en faisant des tas de choses. Ma façon d'être, je ne peux pas la changer. Mais j'avais fait un très bon bilan de CaC à l'époque, pas bailli, et rédigé une réforme de l'université en association avec Valeriane tout en lançant le système de sondage. Les sceaux étaient livrés en temps et en heure, j'ai pêché pendant la guerre contre le Berry c'est une autre histoire, mais à l'époque j'étais à jour et pourtant j'étais seule pour tout le Royaume, Sigillant ne trouvait pas preneur à l'époque.
Donc permets-moi de douter.
Quand j'étais bailli, le Comté avait 0 en prestige, des dépenses monstres en PEI et poutant, je faisais toujours en sorte que les bureaux soient ouverts le plus tard possibles. Je gérais même les mines et les douanes à la COLM pour Limoges. Est-ce qu'on s'est une seule fois plaint de mon travail? Je ne crois pas, sinon tu n'aurais pas fait une demande de baronnie pour moi, du moins j'espère. Et ne me dis pas que je prenais la place de quelqu'un pour les mines et la douane de Limoges, personne d'autre ne voulait s'y coller. Je l'avais fait pour rendre service.

Tu vas me dire, j'en suis sûre, que ce n'est pas contre moi. Mais si. Bien sûr que si. Il n'y a que Valeriane et moi qui avons cumulé ces trois dernières années et Valeriane est en retraite depuis très longtemps. Donc oui, je le prends comme une critique de mon travail. Alors qu'à part du retard sur la dernière charte, je ne crois pas avoir commis d'erreur à l'Université.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   Mar 8 Mai - 13:51

De regarder la blonde perplexe et attristée.


Tu sais ce que j'entends de ton discours ?

Tu ne parles que de toi. Tes responsabilités, ton havre de paix, ta planche de salut... Cumuler ne te pose pas de souci, soit. Et après ce constat, quoi ?

La charte de l'université n'est pas obligée de contenir une quelconque phrase sur le non cumul. Le fait d'édicter que le recteur doit rester neutre suffira bien.

C'est un décret sur le non cumul qui régira ces derniers. Un texte clair net et précis qui va permettre la fin des individualismes exacerbés.

Entre le héraut qui cumule avec la mairie, le recteur qui cumule avec un poste clé au conseil, le maire qui cumule avec un poste de conseiller, je crois qu'il est temps de prendre la chose au sérieux, le bon sens a quitté nos rangs.

Si encore on n'avait personne pour occuper ces postes je veux bien, et il sera indiqué mesure d'exception dans ce décret si un poste devait rester inoccupé par manque de postulants, ou que le postulant en question s'avérait être personne potentiellement dangereuse pour le bien du comté, il va de soi. Mais là par exemple, tu as cette jeune demoiselle qui se propose d'aider si personne ne désire de ce poste et la seule chose que tu lui réponds c'est qu'elle ferait peut être bien d'enseigner ? Quel rapport ? Ca n'est pas parce que l'on débute à un poste que l'on est forcément idiot.

Je me souviens de mes débuts au conseil, j'ai assumé la place de procureur. Je crois pouvoir dire que je m'en suis sortie avec les honneurs, ça c'est pour l'exemple. Et des exemples comme ça j'en ai à la pelle.
Au nom de quoi estimes-tu qu'une personne est apte ou non à reprendre une fonction ?


Tu as décidé de démissionner de ton poste de rectrice, ta réponse est sans appel. Je la respecte, je ne puis t'obliger à aller contre ta volonté, contre tes principes. Tu le prends pour toi, je ne peux là non plus te convaincre du contraire. C'est peut être parce que pour une fois, je ne te ménage pas et que j'ai pris une décision à ton encontre comme je l'aurais fait pour n'importe qui d'autre qui te pose souci, et que tu le prends ainsi.
Pourtant cette décision elle est dictée par le souci d'être en conformité avec les lois actuelles.

Je terminerai en reprenant tes propres mots :


Tu as dit qu'" il y a quelques mois quand tu as dû réécrire la charte, tu as été incapable d’écrire le moindre mot, tout était là dans ton esprit et dès que tu prenais la plume plus rien ne sortait. Que parallèlement à cela, il a fallu défendre le Comté, vendre des PEA, courir de partout. Que tu avais l’impression d’être au milieu de l’océan en pleine tempête, à tenter de te raccrocher à des planches pourries et de passer plus de temps la tête sous l’eau qu’ailleurs. Que tu as coulé, perdu pied et as été incapable de quoi que ce soit."


Alors, je ne peux m'empêcher de penser qu'il était encore heureux qu'à ce moment là tu n'aies eu que la charge de recteur à assumer. Et je me souviens qu'à l'époque je t'avais proposé de voir avec les étudiants, de les laisser t'aider et que tu m'as répondu que tu n'aimais pas déléguer. C'est peut être parce que tu ne cesses de te rajouter des responsabilités que tu en es arrivée là en partie ?

Déléguer, il me semble à moi que c'est essentiel si tu veux que les personnes qui t'entourent se sentent concernées et investies. Mais enfin, encore une fois, c'est une question de point de vue et ça n'est que mon humble opinion.

Maintenant, que ceux qui veulent aider se fassent connaître auprès de Plum.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Conseil extraordinaire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Conseil extraordinaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenue d'un Conseil de la Horde
» conseil sur un petit jeune ^^
» Conseil achat TV
» Jeune Apprenti Pandawa [Cherche] conseil auprés des Maitres
» La vie extraordinaire du père Glaude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Comtal :: UNIVERSITE :: Université du Limousin & de La Marche :: Amphithéâtre-
Sauter vers: