Castel Comtal


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Qu'en est-il de l'université ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Jeu 10 Mai - 1:33


Se tenant là dans l'amphithéâtre, la brune avait fait passer le mot, espérant que les étudiants viendraient en nombre.


Voilà, force est de constater que notre université manque de monde, d'allant... Alors c'est sans doute la faute à personne, il est si facile d'aller la reporter sur quiconque... Loin de moi cette idée.

Par contre, ce que je sais c'est que cela n'est pas une fatalité et qu'il est possible d'inverser la tendance.

Ce que je vous propose, c'est de tout mettre en oeuvre pour faire venir du monde, pour monter un projet digne de ce nom. Mais pour cela j'ai besoin de toutes les âmes volontaires car seule, je n'irai pas bien loin.

Alors dans un premier temps, nous allons tous nous exprimer ici afin d'établir un constat de ce qui pêche, les possibles solutions à envisager, quelles actions mener pour que cela change.

Il nous faut davantage d'étudiants, davantage de professeurs. Comment faire pour que cela soit ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Jeu 10 Mai - 17:55


L'ouragan est là, sage et patiente... Personne ne parle... Les foules n'ont pas l'air de se déchaîner de passions sur le sujet.

*Doit y'avoir d'la politique à laquelle j'connais rien là d'sous pour que ça se passe comme ça.. Ban, c'est pas tes oignons ma grande, mais t'as voulu faire la maline et ouvrir ton clapet, assume maintenant.*

De commencer timidement, pour monter en emphase au fur et à mesure de son propos...

"Hum... Alors moi jsuis pas là depuis longtemps mais j'ai vu fonctionner d'autres universités...

Y'a deux aspects au problème de celle de Limoges. Un au niveau de l'organisation, mais qui se comprend si y'a pas un pelerin pour venir en cours ou postuler comme enseignant.

Dans l'université parfaite, d'abord y'a un sondage [HRP : automatisé, un peu comme un planificateur de raid pour MMO pour ceux qui connaissent], disons semaine 0, sur les 3 cours souhaités par chaque étudiant pour la semaine 1. On ouvre les vannes le dimanche ou le lundi et fermetures le mercredi soir. Ça donne un planning (tout fait, avec respect des souhaits de chacun, mémoire sur plusieurs semaines pour que personne ne soit oublié etc.). Le mercredi soir, ou le jeudi, le recteur affiche le planning, et chaque enseignant potentiel propose ses services pour les dates qui l’intéressent.
Ainsi, chaque étudiant connait son planning de la semaine dès le jeudi même s'il ne connait pas encore l'enseignant.

Le Dimanche, le recteur valide le planning avec titulaire et remplaçant. Après dans le détails, il y a deux trois panneaux d'affichage de courtoisie à mettre en place mais bon...
Théoriquement avec ça personne n'est lésé donc les étudiants sont satisfaits, et deviendront de bons professeurs !

Le deuxième aspect c'est la communication. Pour que ça fonctionne, il faut communiquer, Halle, Gargote, Taverne... Faire un grand tapage sur les joies de l'université, la modernité de la nôtre, la quantité de livres disponibles, les enseignants renommés etc...
Afin de récupérer les érudits ayant abandonnés les cours et motiver les artisans...
Et enfin, pour rameuter du monde d'autres provinces, il faut découvrir quelles sont celles où l'enseignement est le plus médiocre et aller faire notre battage médiatique là-bas..."


*Pfiou.... J'savais point qu'j'en avais tant à dire moi... j'me boirai bien une bière là...*


Dernière édition par Tigane le Mer 16 Mai - 3:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steredenn
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Jeu 10 Mai - 18:15

Steredenn écoute et se dit que si nombreux sont comme elle, ils connaissent la difficulté de trouver l'endroit.
Elle lève la main.


Il faudrait déjà parler de l'Université sur la place publique, comme ça se fait dans d'autres endroits.
Je pense qu'il suffirait d'exposer chaque semaine l'emploi du temps pour attirer les étudiants potentiels et indiquer le chemin vers les locaux de l'Université et le bureau du recteur.

Ensuite, je suis persuadée que le Limousin ne manque pas de professeurs, mais patienter dans une salle qui restera vide, finit par lasser et je comprends ceux qui préfèrent aller à la mine, ou avoir une toute autre activité plus lucrative.
Et puis, il y a beaucoup de passage par ici, c'est dommage de ne pas offrir cette possibilité d'étudier aux voyageurs.

On pourrait aussi recenser les possibles professeurs et étudiants des différentes villes du Limousin et leur envoyer un petit courrier pour connaitre leurs voies, leurs désirs d'apprentissage ?
A Bourganeuf, il y a 20 érudits … Donc, à peu près autant d'étudiants ou de professeurs. Et certainement plus, avec les artisans qui seraient tentés d'appréhender la navigation ou la maçonnerie.




(Hrp:Posts croisés ... je ne modifie pas l'intervention de Steredenn Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Jeu 10 Mai - 21:45

Et d'écouter les interventions des deux jeunes femmes, ravie :

Vos idées méritent d'être entendues, merci de vous être ici exprimées. J'ajouterais qu'écrire ce courrier à envoyer à tous les érudits me parait en effet essentiel pour recenser les besoins de tous, ça permettrait de visualiser un peu mieux... Et vrai que l'université n'est pas très connue. J'aurais aimé qu'on puisse utiliser un bâtiment plus officiel (entendre fofo principal) que cette dépendance annexe, il va de soi... Je me demande s'il serait possible de pallier à cela... (demander à un admin d'aménager une université sur le fofo 1 par exemple ?), mais bon de toutes les façons ça ne serait pas pour tout de suite, parce que le temps de concevoir la chose sera sans doute assez long si l'on décide de se pencher sur cette option. Option que je pense possible.

Il faudrait de même penser à un agencement des salles plus pratique, j'ai l'impression qu'on se perd un peu ici non ?

Pour ce qui est des étrangers il est vrai que, du fait de nos mines dont la fréquentation n'est pas des meilleures, et je vous assure que c'est un véritable casse-tête, c'est comme pour tout, on a ciblé sur l'obligation pour eux de travailler à la mine... Je pourrais peut être voir avec le conseil que l'on permette une dérogation aux érudits (niveaux 3), c'est à discuter en effet...

Les artisans peuvent étudier ? Il me semble qu'ici, vu le peu d'enseignant, ça n'était pas trop possible, il faudrait se renseigner là dessus aussi... Et pourquoi pas inverser la tendance. Mais cela est il rentable pour eux ?

Je vous pose la question à toutes deux. Seriez vous prêtes à travailler de concert pour développer vos idées qui me semblent mériter d'être mises en oeuvre, car de toute façon, qui ne tente rien n'a rien et c'est par la pratique que l'on verra et affinera.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Jeu 10 Mai - 23:45


L'ouragan hausse les épaules, un peu paumée...

"Bah c'est que quand on a fait la réunion, j'ai proposé mon aide mais on m'a soit ignorée, soit rembarrée, alors j'suis pas sure de faire l'unanimité, mais bon, j'en suis si ça peut aider, ça c'est sur..."


Dernière édition par Tigane le Mer 16 Mai - 3:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steredenn
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Ven 11 Mai - 13:01

Les idées se croisaient, se ressemblaient un peu , et l'écoute était là.

Je parlais simplement d'une affiche qui annoncerait les cours prévus de la semaine en gargote et pourquoi pas dans les différentes halles, en attendant d'avoir mieux ou de transformer un peu cet endroit.
(l'idéal étant d'avoir un sous forum sur l'officiel bien sûr !)

Les artisans peuvent étudier tout ce qu'ils désirent. La rentabilité n'est pas vraiment réelle dans la voie que l'on désire suivre, mais pour ce qui est de la navigation ou la maçonnerie, c'est totalement rentable. Et même si le Limousin ne dispose pas d'infrastructures portuaires, rien n'empêche ses habitants de devenir armateur ou capitaine ailleurs.

Je ne pense pas pouvoir donner mon aide en profondeur et sur la durée, j'ai des envies de voyage (et une mise en retraite qui s'annonce) , mais je peux toujours écrire aux Bourgouniauds qui pourraient être concernés par l'évolution de l'Université. Ce serait histoire d'avoir un avis plus large et connaitre aussi leurs désirs et si possible les attirer vers ici, malgré le peu de convivialité que cet endroit inspire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Ven 11 Mai - 14:41


Tigane acquiesce vivement :

"J'suis pour aussi, d'avoir un accès, au moins aux formalités de bases et à l'adresse des lieux proprement dit à la Gargote... Moi j'ai ramé avant d'trouver, ramé avant d'comprendre le fonctionnement... C'est pas dur hein, j'ai failli déménagé étudier ailleurs.

Quand aux lieux en eux mêmes, s'il est possible de séparer l'université du château, j'dois avoir le temps d'men occuper et j'ai p'tet même une vielle bâtisse dans un coin de la tête que j'pourrai rénover... Du temps j'en ai un peu pour moi en ce moment et c'est la mise en place le plus long.
L'avantage aussi c'est qu'avec toutes mes pérégrinations, j'ai pas mal d'accointances avec des gens dans tout l'pays, que ce soit pour faire passer le mot, ou pour aider sur le fonctionnement à mettre en place."


[HRP : LJD fut admin ou modératrice sur plusieurs forums, donc ça je peux gérer sans soucis. Et j'ai du temps irl qui demande qu'à être occupé...]

L'ouragan hésite, un brin réticente...


"Par contre, je suis doublement étudiante, enfin j'vais bientôt l'etre, au séminaire... On peut s'occuper de l'université et être abbesse ?"


Dernière édition par Tigane le Mer 16 Mai - 3:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth13
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 133
Ville IG : Tulle
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Ven 11 Mai - 16:33

En passant et succinctement, n'ayant pas le temps de m'éterniser présentement, j'énoncerais ce qui me semble être un principe de base : avant de penser à recruter des professeurs, il faudrait d'abord penser à augmenter le nombre d'étudiants, et ce, de manière conséquente et durable.

Étant professeur de médecine, il n'est guère agréable de perdre une journée de travail sans le moindre étudiant comme ça arrive trop souvent. Vous allez me dire que je n'avais qu'à choisir une discipline plus porteuse, et je ne pourrais vous donner tord, mais l'idée est là pour toutes les différentes matières qui ne font que trop rarement le plein, hormis pour les langues.

Quand aux solutions pour trouver de nouveaux élèves, je n'en vois pas. Entre un forum officiel abandonné qui n'intéresse personne (du moins à Tulle), des missives comtales qui partent à la corbeille sans être lues (tant elles sont le plus souvent rébarbatives (quand elles ne sont pas carrément insultantes et calomnieuses d'ailleurs) ou propagandistes), il me semble assez délicat d'arriver à intéresser des nouveaux élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boskdeportkar
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1244
Age : 47
Ville IG : Bourganeuf
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Ven 11 Mai - 16:44

[entre deux cours : hrp]

J'entends et je suis les conversations. Et comme tout à chacun j'ai quelques avis qui ne valent pas plus pas moins que d'autres.

La plupart des limousins viennent lire la gargote, donc un rappel du programme hebdomadaire ne serait pas du luxe effectivement.
Ensuite le nombre de ceux intéressés par le Castel Comtal commence à diminuer.
Si on sépare l'université comme l'etat major dans un autre forum, ca devient franchement compliqué à suivre. Autant l'etat major/armée peut se comprendre pour des questions de securités, autant l'université, tout peut etre visible.
Et beaucoup d'eleves ou de professeurs ont la necessité de lire les annonces du Castel Comtal, avant de savoir s'ils peuvent suivre ou donner un cours. (Alertes, besoin de PE, autres evenements...)
Par contre degresser la zone "université" du Castel Comtal comme la Comtesse l'indique,permettrait d'y voir un peu plus clair, avec moins de menus où aucun message n'apparait.
Personnellement, depuis le temps que je frequente l'université, je n'ai jamais eu à me plaindre (bien au contraire) des differents recteurs qui ont toujours fait de leur mieux sans considerations politiques.... et je n'envie pas le poste puisqu'il necessite une certaine rigueur et une presence constante.
Mais si de nouvelles "pousses" veulent bien faire un peu de prosélytisme dans nos bons villages, pourquoi pas ( mais encadrées par le recteur en place )... soyez les bienvenus...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthaud
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2023
Age : 41
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Ven 11 Mai - 19:01

Bonjour excusez moi de venir un peu tard je n'avais pas vu le lieu de rendez vous . Je suis d'accrod avec les deux demoiselles . la première chose que devront faire les nouveaux recteurs sera de recenser tous les etudiants et les professeurs disponible . pour cela je pense qu 'un courrier à tout les erudits potentiel serait un bon début . Je pense aussi qu 'il est nécessaire d'avoir deux personnes en place qui savent communiquer entre elles

De plus peut être demander aux maires de chaque village de mettre une annonce sur leur panneau avec le nom des personnes à contacter (parfois les gens ne savent meme pas que c'est à sénéchaussée qu 'on trouve université )

et je pense que l'universite a tout fait sa place je pense sur la gargote . par contre je suis d'accord avec bosk . Ouvrir un énieme lieu est bien lourd ( en matière de gestion de ce forum et en facilité d'accés ) Je pense que soit on renie complétement ce forum (ce qui me semble pas forcement une bonne idée puisque mise à part tout lien politique il est un peu l'ame et l'histoire du limousin ) soit on partage les informations necessaires entre ce forum et la gargote

a savoir planning , disponibilite sur la gargote ainsi que toutes publications pouvant interessées les étudiants limousins ou autres . Et ici tout ce qui est suivi des cours , suivi des progrès qui sont plutot interessant pour les recteurs

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 140
Ville IG : Bourganeuf
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Sam 12 Mai - 13:53

L'abbesse était là, elle aussi, puisque, à la foys étudiante et enseignante, comme beaucoup de membres de l'université, elle souhaitait savoir ce qui serait fait pour son avenir.

Je suys également d'accord sur le fait qu'il faut simplifier les locaux de l'université, qui ressemblent actuellement plus à un dédale de couloirs et de salles perdues plutost qu'à une antre du savoir...

Je partage d'ailleurs l'avis de dòna Arthaud, afficher le planning des cours en gargote serait un bon point de départ pour attirer de nouveaux étudiants et/ou professeurs. Nous ne garderions en ces lieux que le bureau du recteur, l’amphithéâtre, et la bibliothèque (du moins si la nouvelle équipe rectorale la juge utile). Je pense que nous pourrions regrouper les salles d'accueil en une seule, avec un bureau pour chaque voie d'étude.
[hrp]Un post-it pour les inscriptions en voie de l'Etat, un autre pour voie de l'Eglise, etc. Et en annonce, le topic de maîtrise de connaissances. [/hrp]

Concernant l'établissement de la liste des professeurs, j'avais actualisée l'ancienne quelques jours après la nomination de donaisela Bénédicte à la charge de recteur, puisque je fus lors nommée doyen de la voie de l'Eglise. Le nouveau recteur pourra donc reprendre mon œuvre.

Puys elle se tourna vers la damoyselle qui semblait fortement motivée.

Bien sur que vous pouvez estre étudiante et abbesse en mesme temps, donaisela, l'un n'empêche point l'autre, et fort heureusement ! Je suys moy-mesme l'abbesse de Bourganeuf, j'enseigne quelques matières de la voie de l'Eglise, tout en continuant d'étudier !

D'ailleurs, si vous souhaitez devenir clerc du diocèse de Limoges, je vous invite à venir au palais épiscopal en discuter avec monseigneur Angelo, nostre évesque -du moins si vous ne l'avez point encore fait...


Enfin, elle s'adressa de nouveau à tous, quoique son regard était plus dirigé vers la comtesse.

Ensuite, je pense que nous pourrions organiser des sortes de "conférences", sur divers thèmes en rapport avec les différentes voies étudiées à l'université. Je me souviens que, lorsque je résidais en Guyenne, le recteur avait invité des théologiens à venir discuter autour du sujet de la "tolérance religieuse". Et, tout comme eux, nous pourrions le faire en gargote, ainsi nous attirerions non seulement les érudits, mais également les curieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoinette Diane
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 47
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Sam 12 Mai - 15:52

Citation :
Nous ne garderions en ces lieux que le bureau du recteur, l’amphithéâtre, et la bibliothèque (du moins si la nouvelle équipe rectorale la juge utile). Je pense que nous pourrions regrouper les salles d'accueil en une seule, avec un bureau pour chaque voie d'étude.[hrp]Un post-it pour les inscriptions en voie de l'Etat, un autre pour voie de l'Eglise, etc. Et en annonce, le topic de maîtrise de connaissances. [/hrp]


Scusez moi mais avant que celui-dont-je-refuse-de-citer-le-nom ne mette à sac l'université, abattant des murs, cloisons et ne fasse reconstruire à sa sauce avec l'aide de la nouvelle équipe qu'il avait mise en place (et dont on a pratiquement jamais eu de nouvelle) (Otez moi d'un doute, vous faisiez partie, je me trompe ?) l'université était plutot du genre simple (il suffit de jeter un oeil aux sections qui sont dans les archives : "ESPACE VOIE DE LA MEDECINE", "ESPACE VOIE DE L’EGLISE", "ESPACE VOIE DE L’ARMEE", "ESPACE HAUT FONCTIONNAIRE", "Université"). Alors, donner des idées c'est bien, mais trouvez en des vraies, des neuves, ou alors, revenez a l'ancien systeme... Enfin j'ai rien contre vous en particulier hein ma mère, c'est juste que jusqu'a présent, ce que j'ai entendu c'est un débat stérile avec de fausses idées ou presque, je préfere d'ailleurs retourner au couvent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Sam 12 Mai - 18:10


"Merci Dame Abbesse, pour vos réponses et vos conseils. En aparté, ma route sur la voie du Très Haut est encore périlleuse, n’étant point baptisée. Monseigneur Angelo travaille avec moi ardemment sur le sujet puisqu'il est question que je passe directement Pastorale, Baptême et Diaconat en attendant la fin du séminaire à Noirlac.... Voilà pour ma petite vie à moi."


Elle sourit, un peu timide, puis sans s'adresser à quelqu'un en particulier ajoute :


"Moi j'ai des idées, je les revendique, j'ai envie de plein de choses pour cette université, pour y faire mes études et y enseigner aussi plus tard, c'est pour ça que je me bouge ici.
Après moi vos crêpages de chignons et réglages de comptes politico-personnels, à part me râper les raisins, ça me fait pas beaucoup d'effet.

Je sais pas qui est "celui dont on ne doit pas prononcer le nom" et franchement, je m'en cogne. J'étais pas là à l'époque, j'ai pas râlé en arrivant.

Par contre on propose du changement, je me sors les doigts des fesses et je propose mon aide. Après si ça plait pas c'est le problème de ceux que ça dérange. Et si ce qu'on propose ressemble à ce qu’il y avait avant, tant mieux, y'aura moins de boulot et on avancera plus vite... "


*Faut vraiment que j'fasse quèqchose pour les gros mots quand même... Dès que j'm'énerve un peu ça part comme un pet...*


De reprendre son air bravache, et d'attendre la saucée...


Dernière édition par Tigane le Mer 16 Mai - 3:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoinette Diane
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 47
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Sam 12 Mai - 18:29

regard en biais à la jeune femme...

Pour une future servante du Très Haut, vous avez encore du chemin à faire niveau langage ma petite. Vous pouvez prononcer tous les noms que vous voulez moi il y en a un ou deux que j'évite afin de ne pas avoir à me salir en le citant, j'ai rien contre vos idées, juste que tout ce que j'ai entendu pour l'instant c'est du réchauffé, rien de novateur mais bon, on va crier au génie car c'est proposé par une nouvelle tête - si c'est vous, tant mieux personnellement, je m'en tamponne le coquillard et d'une force que vous n'imaginez même pas. Quand aux crêpages de chignon je les ferai où je veux, quand je veux et envers qui je veux, que cela vous plaise ou non. Maintenant comme je le disais tantôt j'aimerai retourner au couvent, donc je vous souhaite une bonne journée. J'aurais la surprise de ce qu'est devenu ce lieu à mon retour si ce bâtiment n'a pas, une fois de plus, été saccagé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Sam 12 Mai - 18:34


Hausse un sourcil, de toute évidence amusée par les grands airs de la "Dame"...

*Ma petite.. Non mais j'te jure... Allez, bon vent.*

Et d'esquisser une demi-réverence à l'attention du postérieur sur le départ


Dernière édition par Tigane le Mer 16 Mai - 3:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthaud
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 2023
Age : 41
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Sam 12 Mai - 21:29

ari....

Arthaud tente de retenir son amie

ari je pense pas qu 'on est dit que toute ces idées etaient forcement des idées neuves, mais seulement des idéees qui pouvaient fonctionner. Je ne vois pas ce lieu comme un lieu de politique même si il est vrai qu Arnaut a mis le bordel (et oui moi j'ose prononcer son nom ) . MAis là nous cherchons à avancer et trouver des solutions. Anna a quitté l'université et je respecte sa volonté et ses raisons .

Aprés on va pas cesser d'avancer ni de faire tourner l'université parce que la personne qui en était un peu comme l'âme à pris cette décision (et je répête je ne juge ni les uns ni les autres )

Rien ne dit que ces idées réussiront , ni que cela changera la situation mais on se doit d'essayer.De nouvelles personnes souhaitent s'investir , pourquoi ne pas leur faire confiance , moi même j'aimerais avoir ma place ici pour continuer l'oeuvre d'anna car je sais que cet endroit est son bébé et qu'elle y aura toujours sa place si elle change d'avis aprés s 'être reposer et avoir pris du recul face à tout cela;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Dim 13 Mai - 2:20

De reprendre le fil du débat, d'une voix sereine, bien loin d'éventuels conflits :

Ma Suze Reine, je suis en total accord avec ce qu'Arthaud vient d'exprimer et favorise tu le sais plus que quiconque ici, tous ceux qui souhaitent s'investir pour notre comté...

Alors non les idées ne sont sans doute pas neuves, mais enfin, elles sont à mettre en oeuvre.

Tigane, je vais vous confier le soin de mettre en place ce planning dont vous parliez, vous confie le poste de recteur provisoire si vous le voulez bien...

Steredenn, je vous propose ici d'aider Tigane à l'élaboration de ces plannings, si vous le désirez et d'être celle qui fera le relais en gargote.

Et tous, ici, pourrions établir une sorte d'organigramme précis de l'agencement des salles telles que vous les voudriez.

Cela sera sans doute long avant de trouver le chemin, mais je nous sais tous armés de patience et de belle volonté.

Etes-vous en accord avec ce qui vient d'être énoncé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Dim 13 Mai - 3:53


Une fois n'est pas coutume, l'Ouragan en a le sifflet coupé

*Bon bah allez ma grande, au turbin maintenant ! *

"Bah moi j'suis d'accord, pour sûr, merci d'votre confiance Dame. Dame Steredenn, pi tous en fait, j’espère qu'on fera du bon boulot ensemble !

Je vais m'y mettre de suite, déjà organiser un peu mes idées - C'est toujours un peu le foutoir dans c'te caboche là tant que c'est pas écrit...

Pi travailler au formulaire à remplir aussi, pour les souhaits de cours qui simplifieront l'emploi du temps ..."
(HRP : C'est le plus "compliqué/long en fait)


"Bon bah du coup j'm'éternise pas, je file bosser... "



(HRP : Pour Dame Steredenn et Dame Comtesse, et qui veut en fait, je vous laisse ma mésange : tigane.rr@live.fr)


Dernière édition par Tigane le Mer 16 Mai - 3:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steredenn
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Lun 14 Mai - 1:21

Steredenn écouta les rancoeurs et l'indifférence égoïste qui coulait d'une bouche bien trop intelligente pour elle et puis, elle esquissa un sourire.
Après tout le Limousin n'avait que ce qu'il méritait.
Elle s'inclina légèrement.


Je n'ai pas ma place ici.
Bonne chance à ceux qui essaieront de faire vivre cet endroit moribond.
Et, je ne parle pas que de l'Université.


Et puis, elle partit plus discrètement qu'elle était venue ... en silence ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Lun 14 Mai - 3:41

Ma foi elle avait dû louper un épisode.

Fort bien. J'avais imaginé que votre retraite n'était pas imminente, veuillez m'en excuser.

Bonne route à vous ou bonne retraite c'est selon.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 140
Ville IG : Bourganeuf
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Mar 15 Mai - 23:00

La réaction de la vicomtesse d'Ayen ne se fit point attendre, ce qui ne surprit nullement l'abbesse, qui commençait à connaître le caractère des habitués de l'université, à force de fréquenter régulièrement cette antre du savoir.

Si elle avait eu le temps de luy répondre, elle luy aurait dit que ses suggestions n'étaient que des idées, si elles n'étaient point neuves, c'est qu'elles devaient estre bonnes ; et qu'en effet, elle fit partie de l'équipe rectorale tant décriée dès sa nomination. Mais elle n'eut point le temps de placer ses arguments, aussi salua-t-elle la sortie de la dame d'un simple hochement de teste, avant de reporter son attention sur la discussion qui continuait.

Et de s'adresser de nouveau à celle qui venait d'obtenir le poste de recteur provisoire.


Si vous avez besoin d'aide, donaisela, tant pour l'élaboration d'un nouveau planning que pour vous y retrouver parmi tout ce qui se trouve en ces murs, je serais heureuse de vous pouvoir assister. J'ai toujours les clés des bureaux privés de l'université, depuys que messer Arnaut me nomma doyen de la faculté de Théologie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigane
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 40
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Mer 16 Mai - 3:14

Et l'ouragan, de piquer son plus beau fard...
*Comme couleur ça c'est carmin, j'suis presque sûre... Bon bah lance-toi godiche... T'as fait une boulette t'assume...*

"Ma Mère, merci beaucoup d'proposer vot'aide, et elle est la bienvenue... euh... par contre pour les clefs... Quand j'me suis installée, j'ai demandé qui devait les avoir... et apparemment c’était que Plum et moi.. alors bon comme j’étais lancée dans l'ménage et l'ravalement... ben... on a changé les serrures, devez'etre trois ou quatre à avoir sauté..."

Et de reprendre son rouge carmin en contemplant ses sandales...


*Humff, sais plus ou m'foutre... Tiens, la droite a besoin d'être rapetassée... *

De jeter un coup d’œil coupable alentour et de s'en retourner à ses godillots... Toute penaude...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ticque
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 850
Age : 29
Ville IG : Tulle
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Mer 16 Mai - 15:19

Et si je peux rajouter une petite chose, légérement hors sujet maintenant mais comme je le suis souvent peu importe...


Fut un temps, les recteurs étaient élus... Donc par vote des Erudits. Pourquoi ne plus le faire?

Là je sens vraiment que l'Université est prise au rabais.

Excusez moi mais j'ai vraiment l'impression d'observer une poissonière sur ses étals...

"Qui qui veux la clé de l'université?? Qui?" Et que ces clés se retrouvent confier à qui les veux bien ou en tout cas à qui les demande en premier. Même s'il s'agit de poste provisoire...

Après je suis pour que de nouvelles personnes émergent et s'investissent...

Mais la façon de procéder est... triviale... Et ce n'est pas ainsi que j'imaginais les institutions de notre Comté.


Je reconnais que mon intervention apporte peu à l'avancement de la situation mais comme l'avis des gens était demandé, voilà le mien: Il est possible d'apporter de la légitimité à nos actions alors pourquoi s'en est on privé jusque là et pourquoi va t'on continuer à le faire?

Des propositions de refonte de l'université, des décisions vont être prise par le recteur... Mais quelle est aujourd'hui sa légitimité par rapport aux Erudits qu'il dirige?

Me réponse est: néant.
Mais peut être différe t'elle de l'opinion de mes collègues.


Pour les autres points, je m'y attèlerais demain ayant du temps de libre pour cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seleina
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 1147
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Mer 16 Mai - 18:38

Une poissonnière sur son étal ?

Alors dans un premier temps sachez que je ne suis pas à cheval sur l'étiquette. Mais je vous prierai de faire attention à la façon dont vous vous adressez à moi. Parce qu'il va de soi que le respect doit être de mise.

Alors la poissonnière va vous répondre. Mais si vous voulez qu'elle vous considère, faites en de même et formulez votre pensée d'une façon plus respectueuse des choses et des gens.

Voici encore une fois, la charte en vigueur actuellement et qui régit l'université.

Cette charte a été votée par le conseil de l'époque soit celui qui régissait ce comté en novembre 1459, je précise que je n'en faisais pas partie, du moins pas au début, on m'a nommée après, mais enfin bref... et que je n'ai pas voté cette charte à l'époque. Voilà les choses posées. Je vous laisse en prendre connaissance.. Elle est affichée en gargote. Je n'ai pas eu l'heur de la trouver ici... J'ai peut être mal regardé mais ce serait un comble.


Arnaut_de_malemort a écrit:


Citation :


    I - Généralités

      L'Université du Limousin & de la Marche est une institution comtale ayant pour dessein la transmission du savoir et la formation des dignitaires comtaux. L'université est constituée de la faculté des sciences de l'état, de la faculté des sciences de la vie, la faculté de théologie, la faculté des arts, techniques et navigation, et l'académie militaire.

      L'université permet à quiconque d'acquérir, au prix d'un travail assidu, une compétence intellectuelle dans des disciplines précises, autorisant d'espérer, par la suite, de bons emplois civils.


    II - Des Intervenants

      Le Recteur : choisi pour 4 mois par les doyens et le sénéchal, puis nommé par le Comte, il est, non seulement le chef de tous les membres de l'Université, au point de vue de l'organisation des études, mais aussi le juge de toutes les causes où les membres de l'Université sont impliqués. Il aura pour fonction d'apposer une règlementation sur les méthodes et horaires des leçons, des discussions sur la tenue souhaitée, sur les bacheliers : qui doit donner des leçons, à quelle heure et quel auteur choisir, sur la taxation des cours et l'interdiction de certains concepts ; et le pouvoir de châtier comme il faut ceux qui se rebellent contre ces constitutions ou règlements en les excluant. Afin de garantir l'efficacité et la nature profondément apolitique de l'université, le recteur ne doit pas cumuler avec une autre charge élective, municipale ou comtale.

      Son rôle :
      -Il préside aux examens, confère les grades et récompenses.
      -Cordonne le corps enseignant, et les suppôts de l'Université : marchands de parchemin, copistes, relieurs, bibliothécaire.
      -Coordonne le programme des enseignements avec les doyens des facultés en fonction des exigences du Comte, des professeurs et des étudiants.
      -Entretiens des partenariats avec les autres facultés
      -Organise des congrès pour la diffusion du savoir

      Les doyens : un pour chaque faculté, ils ont la charge de guider les étudiants et enseignants, d'encourager la progression dans leur voie, d'aider à la réalisation des programmes d'enseignement et de compléter les registres universitaires comtaux. Le doyen de l'académie militaire est le Sénéchal. Le doyen de l'académie des sciences de l'état est choisi par le bailli et nommé par le Comte. Le doyen de la faculté de Théologie est choisi par l'évêque. Les doyens de la faculté des sciences de la vie, et de la faculté des arts, techniques et navigation sont élus par les professeurs de leurs voies respectives, ou a défaut, nommés par le Comte. Leur mandat est de 4 mois reconductibles.

      Les enseignants : est considéré comme enseignant magister tout universitaire capable d'enseigner une matière par Lectio. La licence d'enseigner ne sera accordée qu'à des Hommes dignes et honorables, toutes considérations de personne ou d'origine étant écartées.

      Les étudiants : inscris dans une faculté, ils ne peuvent en présenter une autre qu'après avoir pleinement maîtrisé la première. Soumis à l'excellence, ils œuvreront avec rigueur pour la maîtrise de leur voie.

      Docteur honoris causa : Est un grade de première dignité, octroyé aux universitaires les plus compétents qui auront soutenu une thèse d'une valeur éducative notoire.


    III - Fonctionnement interne

      Le recteur et les doyens forment le Collège Universitaire. Ils réalisent le programme des enseignements. Les cours seront organisés par périodes thématiques, afin de faire progresser significativement les étudiants. Les matières enseignées seront choisies en fonction des besoins comtaux, afin de pourvoir prioritairement les institutions. Afin de favoriser les étudiants de la faculté, ceux-ci auront accès prioritairement au programme des enseignements (date et heure).

      Pour maîtriser une matière, chaque étudiant dispose de 3 voies :
      • Lectio : ou lecture ordinaire de la part du maître. Réunis en petit groupe de 5 élèves, les étudiants restent passifs pendant que le maître enseigne. (cours IG)
      • Determinatio : Est un temps pendant lequel l’étudiant, seul, approfondit sa matière et l’analyse en profondeur (étude seul IG)
      • Disputatio : Dès ce moment, l'étudiant abandonne la passivité pour devenir actif. Les étudiants, réunis dans une même salle avec leur professeur, discutent de la matière, et l’approfondissent. (cours RP)


      En cas de trouble, l'accès de l'Université est strictement interdit aux forces de police sans l'autorisation du Comte ou du Recteur. Celui-ci est responsable de la discipline dans son établissement.


    IV - Des Examens.

      Il existe deux examens symbolisant la progression des étudiants :
      • Le baccalariandorum : Un étudiant maîtrisant pleinement sa voie, et décidant d'en commencer une autre devra passer le baccalariandorum pendant lequel il devra répondre aux questions d'un jury de maîtres*, pour prouver qu'il connait bien les éléments de son programme. Ensuite, l'étudiant devra donner une série de cours de façon à prouver, encore une fois, qu'il est apte à poursuivre son cheminement.

      • Le deuxième examen conduit au doctorat. L'étudiant devra soutenir une thèse devant un jury de quatre maîtres, présidé par le recteur. La thèse devra porter sur un sujet éducatif ou culturel de grande envergure, et servira de référence pour les cours et l'éducation des générations futures. Une fois cette étape passée avec succès, le soutenant recevra le grade prestigieux de Docteur Honoris Causa.


    V - Du financement

      Il appartient à chaque professeur de fixer le prix de son cours. Cependant, ceux-ci sont plafonnés à 10 écus pour un enseignant ne détenant aucun diplôme. Le plafond sera haussé à 12 écus pour les détenteurs du baccalariandorum, et à 15 écus pour les docteur honoris causa. Pour obtenir le droit d'enseigner, il faudra cependant s'acquitter auprès du Conseiller du Comte de la somme de 1 000 écus.**

      Les étudiants particulièrement méritants pourront bénéficier d'une bourse d'étude, assistant au financement des charges universitaires. Ils devront en échange, offrir gratuitement 5 00 Parchemins d'États aux institutions comtales ou municipales. Les étudiants choisissant de braver sciemment la générosité comtale se verront inculpés d'escroquerie.


    VI - De la bibliothèque

      La bibliothèque sera administrée par un bibliothécaire, choisi par le recteur. Il aura en charge la bonne gestion et l'entretien des œuvres accessibles aux étudiants, ainsi que toutes les thèses et les écrits répertoriés dans les royaumes.


    *Il ne s'agit pas de faire un examen des connaissances IRL, mais de faire jouer à votre personnage, une situation de contrôle. Il n'appartient qu'à vous, en fonction de votre orientation de RP, de le faire réussir ou pas.
    ** Les 1000 écus ne sont pas une taxe supplémentaire. Il s'agit simplement de la somme que vous avez à débourser IG en passant du niveau 2 au niveau 3.


Adopté à la majorité des votes du conseil le 21eme jour du mois de novembre 1459, scellé à Limoges le même jour, puis publié et proclamé en tous lieux publics, à ce qu’aucun n’en prétende cause d’ignorance,

Arnaut de Malemort





Maintenant voici ce qu'il se dit sur la nomination du recteur en l'état actuel des choses :

Citation :
Le Recteur : choisi pour 4 mois par les doyens et le sénéchal, puis nommé par le Comte, il est, non seulement le chef de tous les membres de l'Université, au point de vue de l'organisation des études, mais aussi le juge de toutes les causes où les membres de l'Université sont impliqués.



Où sont ces doyens ? Ou est ce sénéchal ? Présentez les moi que je leur demande de choisir le recteur comme stipulé ici, et valide leur choix ?

J'ajoute que lorsque j'ai nommé Anna il y a de cela plus de quatre mois, je n'avais pas plus de légitimité à le faire mais que curieusement, je ne vous ai pas entendu vous plaindre à cette époque. Pourrais je en connaître la raison ?

Hum...

Plus sérieusement, pour l'heure nous faisons face au fait de trouver une personne vaillante qui veuille bien s'occuper du travail à fournir. Tigane s'est proposée et je l'en remercie.
C'est une décision provisoire comme je l'ai indiqué.

Maintenant, ce que je peux aussi faire, c'est fermer purement et simplement cette université en attendant que les choses soient faites dans les règles... Je pourrais oui.

Et quand je note votre réaction, celle de vouloir faire grève, je me dis que ce serait sans doute encore le mieux. Mais il est clair que je ne le ferai pas. Il me semble qu'il faille voir bien au delà de ce genre de réactions qui ne représente pas la majorité.

L'heure n'est pas à l'hésitation. Voyez vous, je partage mon temps entre ici, la COLM, la prévoté, le consei comtall, celui des maires, le grand conseil des feudataires, des tas de problèmes sont à gérer chaque jour, je pallie au plus urgent et les événements actuels touchant la couronne n'aident en rien, croyez-moi. C'est ainsi que j'estime servir mon comté, en agissant vite et bien, c'est aussi mon rôle. Après, on affine.

Alors vous pouvez ne pas être d'accord. Il n'empêche que j'entame mon troisième mandat et que jusqu'à présent cela nous a plutôt pas mal réussi.

Si vous voulez que cela bouge, d'une, proposez votre aide au lieu de boycoter bêtement les cours, de deux ôtez vos oeillères et participez à l'élaboration d'une nouvelle charte. Moi ça fait 5 mois que j'en ai demandé une, et je n'ai rien vu venir. Mon tort est sans doute d'avoir fait confiance et d'avoir cru que cela serait fait dans les temps impartis. L'on ne m'y reprendra plus. Du moins tant que je tiendrai les rênes de ce comté.. Je vous rassure, un mois et demie passent très vite. Quelqu'un de moins trivial que moi reprendra la relève... D'ici là tentons d'avancer.

Oh et j'aimerais terminer en disant que, si j'étais poissonnière, cela arrangerait notre bon maire de Limoges... La province manque cruellement de poissons, j'aurais pu lui en fournir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzac
Ménestrel
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   Mer 16 Mai - 22:29

Moi je suis étudiant, et toujours prêt à l'être mais le truc c'est que il n'y a pas forcément des cours pour moi (fonctionnement des institutions et connaissance historique de base).

D'ailleurs, ou est l'emploi du temps de cette semaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Qu'en est-il de l'université ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Qu'en est-il de l'université ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'inscription à l'Université (Thibaud)
» Charte de l'Université de Bourgogne
» Charte de l'Université
» Reprise des cours a l'Université
» Charte de l’Université de Toulouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Comtal :: UNIVERSITE :: Université du Limousin & de La Marche :: Amphithéâtre-
Sauter vers: