Castel Comtal


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [05/09/1461] installation illégale Vahanian

Aller en bas 
AuteurMessage
jessica..
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Jeu 5 Sep - 16:03

Date et lieu: 05/09/1461 à Rochechouart

Nature de l'acte: TAOP Installation illégale.

Contrevenant: Vahanian

Je demande à ouvrir un procès à l'encontre de Messire Vahanian pour installation illégale. En effet celui ci est du Berry et il a ouvert à 2 reprises une taverne a Rochechouart. Une première le 6 Août 1461, jour de son arrivé au village. Apres un premier courrier envoyé, il l'a fermé le lendemain. Il a rouvert à nouveau une taverne le 25 Août 1461, je lui ai à nouveau écrit pour lui redire que c’était illégale car il ne faisait pas partie du comté, évidement aucune réponse de lui à part une pancarte sur la porte de sa taverne disant qu'il ne la fermerais pas.
Je demande donc pour ces raisons qu'il soit mis en justice, parce qu'il est berrichon et qu'il reste à Rochechouart mal grès qu'il peut bouger, chose que je peux prouver puisqu'il a voyagé le 26 août 1461 pour revenir le 2 septembre 1461, et pour le fait qu'il ouvre des tavernes en se moquant bien de se qu'on peut lui dire!

Voici les preuves que je possède contre lui :


Citation :
Bonsoir,

Je vous écris car je vois que vous avez à nouveau ouvert une taverne illégalement et comme vous le savez déjà suite à un courrier que je vous ai envoyé, vous n'avez pas le droit si vous n’êtes pas du comté. Je vous demanderais donc s'il vous plait de bien vouloir la fermer au plus vite, sinon je serais dans l'obligation de monter un dossier à votre encontre, ce qui finira en procès.

En vous remerciant par avance de votre compréhension,
Cordialement,
Jessica, Chef maréchal, douanière et maire de Rochechouart


Textes de loi enfreint:
[quote]
De nous, Gueldnard, Comte Régnant du Limousin et de la Marche,
Au bon peuple du Limousin et de la Marche,
A tous ceux qui liront ou se feront lire,

Salutations,

....

Citation :


Décret sur l'installation des étangers.

Toute personne étrangère au Comté du Limousin & Marche et désirant s'y installer doit au préalable déposer une demande d'installation motivée auprès du Comte en place. Tout étranger au Comté du Limousin & Marche s'installant sans accord du Comte en place sera poursuivi pour Trouble à l'ordre publique.


Rédigé et scellé le 13éme jour de l'an 1461
Témoins: Jessica et Icaruss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiboki
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 4132
Age : 35
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Ven 6 Sep - 2:01

Il faudrait tes douanes pour prouver qu'il était bien du Berry et que maintenant il est bien domicilié à Roche.
Il faudrait aussi mettre tous ses déplacements donc entrées et sorties de la ville avec les dates.

_________________
Admin forum 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jessica..
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Ven 6 Sep - 10:57

Citation :
Rochechouart le 6 août 1461

Arrivés :
Albane06 Royaume de France Comté du Limousin et de La Marche Ventadour actif 1 80 0.00 légumes maïs a
écrire à Haelig Haelig Royaume de France Duché d'Anjou Angers actif 2 64 142.86 a
écrire à Vahanian Vahanian Royaume de France Duché du Berry Bourges actif 2 51 319.64 boucher a
écrire à Henora_feiz Henora_feiz Royaume de France Duché du Berry Bourges actif 2 47 587.60 a
écrire à Hamzo Hamzo Royaume de France Comté du Limousin et de La Marche Ventadour actif 1 9 0.00 maïs a

Départ :
Alwenha Royaume de France Duché d'Anjou Angers actif 4 255 7.05 Etat boulanger maïs blé d
écrire à Sibyle Sibyle Royaume de France Duché du Bourbonnais-Auvergne Montpensier actif 1 24 20.24 d

Liste des visiteurs présent à Rochechouart :
Thorayde Royaume de France Comté du Périgord Angoulême retraite 0 22 193.21
écrire à Bimba18 Bimba18 Royaume de France Duché de Guyenne Blaye actif 3 255 125.76 Etat
écrire à Venda Venda Royaume de France Comté du Périgord Castillon actif 1 38 117.40
écrire à Belladonne.. Belladonne.. Royaume de France Comté d'Armagnac et de Comminges Saint Bertrand de Comminges retraite 1 27 26.39
écrire à Satinea Satinea Royaume de France Duché d'Anjou Angers actif 2 110 88.07 boulanger légumes
écrire à Katharyna Katharyna Royaume de France Duché d'Anjou Angers retraite 1 18 438.89
écrire à Sakura_shu Sakura_shu Royaume de France Comté d'Armagnac et de Comminges Saint-Liziers actif 1 15 542.27
écrire à Asuncio Asuncio Royaume de France Duché de Guyenne Blaye retraite 0 13 316.83
écrire à Mateorne Mateorne Royaume de France Comté du Périgord Angoulême actif 0 7 125.73
Citation :
Rochechouart le 9 août 1461

Arrivés :
Haelig Royaume de France Duché d'Anjou Angers mort 2 64 28.73 a
écrire à Vahanian Vahanian Royaume de France Duché du Berry Bourges actif 2 51 231.95 boucher a
écrire à Henora_feiz Henora_feiz Royaume de France Duché du Berry Bourges mort 2 47 579.95 a
écrire à Rosco_coltrane Rosco_coltrane Royaume de France Duché de Bourgogne Tonnerre actif 1 36 3723.02 a

Départ :
Diamon Royaume de France Duché de Guyenne Marmande actif 3 255 484.68 Médecine boucher vaches vaches d
écrire à Albane06 Albane06 Royaume de France Comté du Limousin et de La Marche Ventadour actif 1 80 0.00 légumes maïs d
écrire à Hamzo Hamzo Royaume de France Comté du Limousin et de La Marche Ventadour actif 1 9 0.00 maïs d
écrire à Catherina2 Catherina2 Royaume de France Comté du Poitou Saintes actif 1 7 35.25 blé d

Liste des visiteurs présent à Rochechouart :
Thorayde Royaume de France Comté du Périgord Angoulême retraite 0 22 193.21
écrire à Bimba18 Bimba18 Royaume de France Duché de Guyenne Blaye actif 3 255 161.76 Etat
écrire à Venda Venda Royaume de France Comté du Périgord Castillon actif 1 38 133.40
écrire à Belladonne.. Belladonne.. Royaume de France Comté d'Armagnac et de Comminges Saint Bertrand de Comminges retraite 1 27 26.39
écrire à Satinea Satinea Royaume de France Duché d'Anjou Angers actif 2 110 104.22 boulanger légumes
écrire à Katharyna Katharyna Royaume de France Duché d'Anjou Angers retraite 1 18 438.89
écrire à Asuncio Asuncio Royaume de France Duché de Guyenne Blaye retraite 0 13 316.83
écrire à Mateorne Mateorne Royaume de France Comté du Périgord Angoulême actif 0 7 125.73
Citation :
Rochechouart le 26 août 1461

Arrivés :
Eliagon Royaume de France Comté d'Armagnac et de Comminges Saint-Liziers actif 1 49 6.46 blé vaches a
écrire à Miya Miya Royaume de France Duché du Berry Saint-Aignan actif 0 40 158.33 tisserand a
écrire à Alida. Alida. Royaume de France Duché de Touraine Loches actif 0 28 28.63 a

Départ :
Khaliama Royaume de France Duché de Gascogne Mimizan actif 2 173 196.79 d
écrire à Vahanian Vahanian Royaume de France Duché du Berry Bourges actif 2 51 13.53 boucher d
écrire à Lonie Lonie Royaume de France Comté du Périgord Angoulême actif 1 33 255.66 d

Liste des visiteurs présent à Rochechouart :
Thorayde Royaume de France Comté du Périgord Angoulême retraite 0 22 193.21
écrire à Celiane Celiane Royaume de France Duché du Bourbonnais-Auvergne Montluçon actif 3 255 16.31 Médecine boulanger
écrire à Henora_feiz Henora_feiz Royaume de France Duché du Berry Bourges actif 2 47 766.02
écrire à Venda Venda Royaume de France Comté du Périgord Castillon actif 1 38 121.82
écrire à Belladonne.. Belladonne.. Royaume de France Comté d'Armagnac et de Comminges Saint Bertrand de Comminges retraite 1 27 32.55
écrire à Haelig Haelig Royaume de France Duché d'Anjou Angers actif 2 64 25.46
écrire à Antoine_de_lamare Antoine_de_lamare Royaume de France Duché de Guyenne Cahors actif 1 21 210.85
écrire à Katharyna Katharyna Royaume de France Duché d'Anjou Angers retraite 1 18 437.19
écrire à Handemys Handemys Royaume de France Comté du Limousin et de La Marche Guéret actif 1 16 388.55 maïs
écrire à Asuncio Asuncio Royaume de France Duché de Guyenne Blaye retraite 0 13 316.83
écrire à Mateorne Mateorne Royaume de France Comté du Périgord Angoulême actif 0 7 125.73
Citation :
Rochechouart le 2 septembre 1461

Arrivés :
Vahanian Royaume de France Duché du Berry Bourges actif 2 51 95.38 boucher a

Départ :
Maccuendo Royaume de France Comté du Périgord Périgueux actif 2 45 208.27 cochons d

Liste des visiteurs présent à Rochechouart :
Belladonne.. Royaume de France Comté d'Armagnac et de Comminges Saint Bertrand de Comminges retraite 1 27 32.55
écrire à Haelig Haelig Royaume de France Duché d'Anjou Angers actif 2 64 23.75
écrire à Eliagon Eliagon Royaume de France Comté d'Armagnac et de Comminges Saint-Liziers actif 1 50 44.57 blé vaches
écrire à Henora_feiz Henora_feiz Royaume de France Duché du Berry Bourges actif 2 47 893.02
écrire à Venda Venda Royaume de France Comté du Périgord Castillon actif 1 38 185.33
écrire à Trane Trane Royaume de France Comté du Limousin et de La Marche Limoges actif 1 37 107.00
écrire à Thorayde Thorayde Royaume de France Comté du Périgord Angoulême retraite 0 22 193.21
écrire à Katharyna Katharyna Royaume de France Duché d'Anjou Angers retraite 1 18 437.19
écrire à Handemys Handemys Royaume de France Comté du Limousin et de La Marche Guéret actif 1 16 463.55 maïs
écrire à Asuncio Asuncio Royaume de France Duché de Guyenne Blaye retraite 0 13 316.83
écrire à Mateorne Mateorne Royaume de France Comté du Périgord Angoulême actif 0 7 125.73


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jessica..
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Ven 6 Sep - 11:11

J'ai eu du nouveau à l'affaire à l'instant meme, un ami a surpris une conversation de Vahanian et son amie, la voici :

Citation :
Expéditeur : Icaruss
Date d'envoi : 06/09/1461 - 10:02:58
Titre : Bonjour, petite conversation!
Bonjour Jessica,

Hier soir en allant en taverne j'ai écouté a la porte avant d'entrée comme a mon habitude et j'ai entendu une conversation ou ils disaient que tu était conne et qu'il ne peineraient pas a s'en sortir avec la justice, enfin je t'envoie les preuves par mésange tu verras par toi même.

Regarde ta mésange,
Icaruss


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiboki
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 4132
Age : 35
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Ven 6 Sep - 12:20

C'est bon, j'envoie ça à la justice.

_________________
Admin forum 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Ven 6 Sep - 20:22

[Je suis désolé mais une douane ne sera jamais quelque chose de RP pour moi. Je ne peux pas lancer de procès sur base de quelque chose du lavabo, de Dufric ou de la liste des villageois ; ce n'est absolument pas fairplay à mes yeux. Cela dit je ne suis pas procureur IG en ce moment donc si LJD Anantee n'a pas ces scrupules elle/il peut lancer le procès.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anantee
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 636
Ville IG : Tulle
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Ven 6 Sep - 23:14

On a un témoin qui peut prouver qu'il s'est bien installé en LM, dires en taverne par exemple ?
Peu importe les rapports de douane, il est présent en LM, dans les tavernes donc avec des témoins et n'a pas d'autorisation.

Pour l'insulte de Jessica, c'est un facteur qui n'allège pas la peine mais je ne peux pas le prendre en compte dans le procès comme une double peine, si elle veut porter plainte, elle peut, mais il faudra monter un autre dossier...

(en revanche son nom n'apparait pas sur la taverne comme indiqué, donc à moins d'avoir un témoin et que le potentiel prévenu l'ait dit a haute voix, on ne peut rien faire, ce n'est pas très rp tout ça, déjà de lui avoir envoyé un courrier ne sachant pas qui est le propriétaire...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiboki
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 4132
Age : 35
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Ven 6 Sep - 23:56

C'est plutôt une présence illégale vu qu'on n'a pas de preuve qu'il a emménagé. J'ai été induite en erreur après vérification.
Donc vous avez raison, ce dossier n'est pas recevable.

_________________
Admin forum 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiboki
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 4132
Age : 35
Ville IG : Guéret
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Lun 9 Sep - 1:14

Bien donc j'ai reçu le témoignage de Jessica pour la présence illégale.
Je crois qu'on peut donc lancer le procès sur cette base.

Citation :
Expéditeur : Jessica
Date d'envoi : 07/09/1461 - 19:08:38
Titre : Demande de procès pour Messire Vahanian

Bonsoir,

Je voudrais signaler la présence illégale d'un berrichon se nommant Vahanian et se trouvant à Rochechouart. A son arrivé nous avons parlé et m'a dit qu'il venait du Berry. Pendant un temps, il a du rester chez nous car l'armée lui était tombée dessus mais aujourd'hui il va beaucoup mieux et peut repartir comme il l'a fait il y a 12 jours, mais depuis qu'il est revenue, deux jours après son départ, il ne veut pas quitter nos terres et se moque ouvertement de la loy.
Pour cela je demande à ce qu'il soit traîné en justice pour ainsi montrer qu'il n'est pas au dessus des règles. Il a également ouvert une taverne alors que je lui ai dit et répété par courrier que n’étant pas du Limousin il ne pouvait pas, il a rigolé et m'a fait comprendre qu'il faisait ce qu'il voulait!
Quand il voit un villageois, il parle mal et se moque d'eux également, je pense que cela doit s’arrêter. Pour les moqueries j'ai des témoins qui confirmeront mes dires, pour le courrier j'ai gardée une copie et pour le fait qu'il ne veut pas fermer sa taverne il suffit de regarder l'affiche qu'il a mis a sa porte pour vérifier.

En espérant que justice soit fait,
Cordialement,
Jessica, maire, douanière et chef maréchal de Rochechouart.

_________________
Admin forum 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Lun 9 Sep - 21:13

Le parquet rejette toutes les accusations (discussions en taverne, comportement, etc.) sauf la présence illégale (attention, présence ne signifie pas installation.

--

**Le procureur pénétra dans le tribunal munie de quelques parchemins. Arrivée à son office, elle prit la parole.**

En ce neuvième jour de septembre de l'an d'Horace 1461, moi, Hildegarde von Brunswick, procureur du Limousin et de la Marche, au nom de Marie-Amélya d'Elicahre-Kierkegaard, régente des terres susmentionnées, ouvre l'audience qui verra comparaître sieur Vahanian pour faits de trouble à l'ordre public.

**La veuve se tourna vers l'accusé.**

Accusé, levez-vous ! Vous comparaissez devant Victoire des Charmilles, ancienne comtesse du Limousin et de la Marche, ci-devant juge des terres susmentionnées. Dans son infinie mansuétude, la cour vous donne le droit de vous défendre à deux reprises. Remerciez Dieu de vous confier aux soins d'une cour par tant débonnaire, et exprimez-vous avec le respect dû au rang de notre juge.

**Elle reprit alors sa posture habituelle, droite devant le magistrat assis.**

SieurVahanian est accusé de séjourner en terres limousines alors que cela est interdit à tout ressortissant berrichon. La simple convocation de l'accusé en ce tribunal est la preuve de sa présence en territoire berrichon. Concernant sa nationalité, nous disposons du témoignage de la maréchale Jessica que j'appelle à la barre. Je joins également le décret violé.

Citation :
De nous, Gueldnard, Comte du Limosuin et de la Marche,
A tous ceux qui liront ou se feront lire,

Salutations,
En ce jour, 22 juillet de l’an de grâce 1461, déclarons l’état d’urgence dans notre Comté suite à l’attaque perpétrée par une armée de brigands sous agrément Berrichon le 21 juillet.
Qu’il soit su que tout ressortissant Berrichon est interdit en notre Comté , et que tout Berrichon déjà en nos terres ce jour, est prié instamment de quitter notre Comté dans les 24 heures sous peine de poursuites , voire de listage par nos armées.


Rédigé et Scellé le 22éme jour de Juillet de l'an 1461 à Bourganeuf

Expéditeur : Jessica
Date d'envoi : 07/09/1461 - 19:08:38
Titre : Demande de procès pour Messire Vahanian

Bonsoir,

Je voudrais signaler la présence illégale d'un berrichon se nommant Vahanian et se trouvant à Rochechouart. A son arrivé nous avons parlé et m'a dit qu'il venait du Berry. Pendant un temps, il a du rester chez nous car l'armée lui était tombée dessus mais aujourd'hui il va beaucoup mieux et peut repartir comme il l'a fait il y a 12 jours, mais depuis qu'il est revenue, deux jours après son départ, il ne veut pas quitter nos terres et se moque ouvertement de la loy.
Pour cela je demande à ce qu'il soit traîné en justice pour ainsi montrer qu'il n'est pas au dessus des règles. Il a également ouvert une taverne alors que je lui ai dit et répété par courrier que n’étant pas du Limousin il ne pouvait pas, il a rigolé et m'a fait comprendre qu'il faisait ce qu'il voulait!
Quand il voit un villageois, il parle mal et se moque d'eux également, je pense que cela doit s’arrêter. Pour les moqueries j'ai des témoins qui confirmeront mes dires, pour le courrier j'ai gardée une copie et pour le fait qu'il ne veut pas fermer sa taverne il suffit de regarder l'affiche qu'il a mis a sa porte pour vérifier.

En espérant que justice soit fait,
Cordialement,
Jessica, maire, douanière et chef maréchal de Rochechouart.


Accusé, vous trouverez un exemplaire des lois comtales en gargote. Le Limousin-Marche ne dispose actuellement d'aucun barreau mais cette cour vous autorise à faire appel à un avocat extérieur (avocat du Dragon ou autre). Vous pouvez appeler un ou deux témoins pour vous défendre. Vous êtes sommé de rester en territoire limousin durant toute la durée de votre procès : toute fuite serait une circonstance aggravante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Lun 9 Sep - 23:41

L'accusation a appelé Jessica à la barre

Voici son témoignage :
**La Rousse se présenta devant la barre et commença son témoignage.**

Monsieur le juge il y quelques temps, Sieur Vahanian est arrivé à Rochechouart, il s’était fait poutrer par l'armée du Limousin, il a donc du rester un temps afin de s'en remettre, je l'ai rencontré le lendemain ou nous avons parlé en taverne, je lui ai demandé pourquoi il était là, c'est à ce moment qu'il m'a dit que l'armée lui était tombé dessus, je lui ai demandé si il savait pourquoi et d'ou il venait, il m'a répondu qu'il ne savait pas et qu'il était du Berry.
Le 26 août il est partie du village mais il est revenue deux jours plus tard et ne veut plus partir. Il a ouvert pour la deuxième fois une taverne alors qu'il est au courant qu'il a pas le droit, il n'a pas voulu la fermer et se moque de ce que je lui dis.
Il est également très désagréable et moqueur envers les villageois qu'il rencontre, j'ai du le mettre dehors un soir ou il a attaqué les gens qui étaient présent.
J'ai un ami qui un soir a été les voir, il parlait de moi en disant que j’étais "conne" et qu'il lui serait très facile de me contrer si je faisais quelque chose contre lui.

**Jessica avait fini de témoigner elle retourna à sa place en attendant la suite.**

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Mer 11 Sep - 19:13

Première plaidoirie de la défense

[HRP : Vahanian ne donnant jamais son nom à personne il est impossible que vos pantins l’ait. Je vais donc considérer, pour plus de cohérence RP, faire comme si son nom n’avait pas été employé ici.]

**Le brun avait été convoqué au tribunal pour la première fois de sa vie. Trouble à l’ordre public ? Soit. Loin d’être impressionné, il se présenta à l’heure dire, sans spécialement faire d’efforts au niveau de sa tenue vestimentaire. Il portait la chemise grise, offerte par une certaine brune, et des braies presque propres, noires, avec les bottes assorties. Sa tenue d’hiver quotidienne. Ou presque. Ses cheveux étaient quant à eux noués avec un lien de cuir.
Patiemment il écouta les faits qui lui étaient reprochés ainsi que le témoignage gonflé et partiellement faux de la maire de Rochechouart. Enfin, se fut à son tour d’intervenir. Il se leva donc, persuadé que de toute façon l’issue du procès était déjà établie et décidée. Il s’avança à l’endroit indiqué et prit la parole en ces termes, veillant à bien articuler, pour une fois : **

-Mesdames, messires, le bon jour.
Veuillez pardonner d’avance mon apparence et mon langage mais comme vous l’aurez aisément deviné je ne suis qu’un gueux. Et même si je me satisfait pleinement de ce statut, je sais que mes manières peuvent déranger certains. Vous me reprochez donc d’être encore à Rochechouart alors même que je suis Berrichon ?

Premièrement j’ignorais tout à fait en pénétrant en Limousin qu’il était interdit aux ressortissants de mon duché d’y mettre les pieds. Je ne suis pas allé en Berry depuis des mois et suis donc peu au courant des actualités, ‘voyez ?

Deuxièmement j’ai été poutré par vos armées il y a de ça un peu plus d’un mois à présent, sans explications. J’ai fait un courrier au prévôt des maréchaux, au Capitaine, au Connétable et au Comte afin d’en avoir, mais j’ai été royalement ignoré. J’ai même laissé une lettre ouverte en gargote mais elle n’a pas eu plus de succès. Alors même qu’une de mes amies était entre la vie et la mort et qu’une autre pansait de terribles blessures. Certes, j’ai pour ma part été amoché mais plus légèrement, je n’ai mis qu’une quinzaine de jour à récupérer. Mes amies n’ont pas eu cette chance. J’ai voulu, tout naturellement, rester avec elles, mes compagnes de route. Ne pas les abandonner, et les soutenir. Les nonnes annonçaient au moins un mois d’immobilité ! Je n’ai personne d’autre ou presque, j’ai choisi de rester et à aucun moment on ne m’a informé que cela était interdit.

Je suis tout de même parti une semaine. Le temps d’aller à Bergerac constater le décès d’une vieille amie… J’avais été convoqué par le chef maréchal Soren qui avait retrouvé quelques unes de mes lettres sur le corps assassiné. Il vous confirmera au besoin.
Je suis revenu ici ensuite. Je n’avais toujours pas d’explications sur le pourquoi du poutrage.

Vous pouvez bien me condamner à ce que vous voulez, quels que soient les risques, je ne quitterais de toutes façons pas le Limousin sans Haëlig et Hénora. J’ai assez perdu dans la vie. Nul besoin d’en rajouter.

Quant à cette taverne ouverte… Je compte la fermer dès notre départ, ou dès lors que j’aurais enfin su pourquoi j’ai manqué de peu la mort sans avoir jamais rien fait de répréhensible de ma vie. Ces fameuses conditions sont d’ailleurs affichées clairement sur la porte de mon établissement qui est cependant bien fréquenté et met de l’animation dans cette, désolé mais je constate, terne ville.

Alors je ne me moque pas de vos lois mais j’ai effectivement choisi d’ignorer les courriers qui me demandaient de fermer ma taverne, comme vous avez ignoré les miens. C’est tout.

Quant aux habitants de Rochechouart je ne me moque pas particulièrement d’eux. Je suis juste franc, je dis ce que je pense et ce sont de gros hypocrites, selon moi, voilà tout. Après, je n’ai jamais insulté personne ici, je n’ai jamais répandu de fausses rumeurs sur quiconque, je n’ai pas menacé d’habitants, contrairement à la maire et ses amis, que ce soit envers moi ou envers ses propres administrés… Je pense aussi que mon humour incisif n’est pas apprécié dans cette ville, devrais-je m’en excuser ? Je tâche d’éviter tous les habitants, je reste dans ma taverne car je sais qu’ils ne m’aiment pas, où est le mal ?

**Le brun retourne s’asseoir et donne au greffier le nom de ses deux témoins : le bigorneau et Katharyna, la blonde. Il connait mal cette dernière mais justement, elle est objective et pourra prouver qu’il n’a pas été désagréable et qu’il compte bien quitter le Limousin dès que possible avec les deux H. S'il n'en a droit à qu'un, il fera appel à la brune.**

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Mer 18 Sep - 18:53

La défense a appelé Haelig à la barre

Voici son témoignage :
**Après avoir écouté l'acte d'accusation, la pertinence du discours de la maire, la défense véridique du brun et de l'autre inconnue, Haëlig s'avança. Son regard parcourut l'assistance puis vint se planter dans celui des deux hautes Autorités du Tribunal. Le plaidoyer, contre ce qu'elle considérait comme une mascarade bien orchestrée, était sur le point de débuter.**

Madame le Procureur, Madame le Juge,

C'est sans le moindre étonnement, que je me retrouve face à vous, en ce jour. Ce qui m'étonne davantage, c'est la tournure que prend cette affaire et les propos que cette dernière amène. D'ordinaire, je suis plus dans la démonstration théâtre que dans le témoignage protocolaire. J'opte, aujourd'hui, pour la seconde possibilité au vue de l'ampleur donnée à l'affaire.

Avant de m'appesantir sur ce versant, je me présente : Haëlig de Kermoysan, ressortissante de Bretagne. Voyez comme vos terres sont enclines à accueillir un certain nombre d'étrangers. De façon plus ou moins prévenante, je vous l'accorde.

Je ne considère pas ce procès comme une simple futilité, ni comme une atteinte à la personne du brun. C'est un outrage fait au groupe entier de voyageurs que l'on constitue avec Hénora. Je ne réitérerai pas les paroles du brun, je les compléterai. Le Limousin n'était censé être qu'une étape, un arrêt passager et non pas un séjour de plaisance à durée péniblement déterminée. Quarante-cinq jours pour être concrète, vu les blessures subies. Vous conviendrez que cela n'est pas négligeable.

Si nous sommes encore et toujours ici, c'est bel et bien par nécessité. Le brun aurait pu partir, simplement le principe de notre groupe est clair. Et il restera à l'identique quoiqu'il arrive : l'unité. Ce n'est pas chacun pour sa pomme et que vogue la galère. Ce n'est pas non plus le concept du bétail ovin errant. Unité signifie tout simplement que si une personne se doit d'être épaulée, elle le sera. Si elle est exposée à un aléa, l'autre tentera de l'en sauver. De la sorte, est-il répréhensible de sévir face à une volonté de solidarité ?

Je ne cherche pas à vous convaincre par l'affectif, cela repose juste sur du bon sens. Alors certes notre groupe n'est pas pointilleux sur toutes les formalités de chaque Comté, mais cela n'est éclipsé que par l'envie effrénée de voyager sans cesse, découvrir de nouveaux horizons, sans créer d’attaches, sans se réduire à des causes futiles et matérialistes. Sans poutrage. Le mot est aussi inélégant que l'action qui l'illustre.

Ce que je peine à comprendre, c'est surtout la réaction de vos Autorités. Je trouve même déplorable, et je pèse mon adjectif, cette attitude d'indifférence et de mutisme total à notre égard. Vous - pas vous personnellement, j'espère que vous l'entendez - vous contrefichez d'émettre la moindre réponse. Par contre, quand il s'agit de mettre un procès pour une présence malvenue, la réaction ne se fait pas attendre. Faut-il donc en venir à la provocation, même si ouvrir une taverne illicite n'est pas si rebelle en soi, pour que vous daigniez exprimer le pourquoi du comment ?

Quant aux propos de la maire, je ne peux les laisser tomber dans l'oreille d'un sourd. Ou d'une si je tiens réellement à revendiquer mon statut de femme. Ah ? Ce n'est pas le propos ? D'accord... Je disais donc ! Je ne les apparente même pas à un témoignage. Pour cela, il faudrait que les faits soient rapportés de façon honnête. Or, cela ne l'est pas. Et dans le cas présent, je ne me positionne pas par rapport au brun ou à qui que ce soit d'autre. C'est une prise de position, un jugement personnel. Je déteste, pour ne pas dire, je haïs la délation. Car, c'est ce que vous venez d'opérer Madame Jessica.

J'aurais pu dire Madame la Maire, cependant cela implique une certaine éthique, un certain sens de la responsabilité que vous ne semblez pas posséder. Vous administrez une ville, vous êtes censée incarner un "idéal" et voilà que vous affabulez, tournez la situation à votre avantage. Ce n'est même pas du dégoût que je peux concevoir à votre égard, juste du chagrin. Une profonde tristesse. A l'égard des habitants que vous vous faites un plaisir à gouverner au gré de vos caprices. A votre égard d'être tombée aussi bas.

Il est singulier de voir à quel point votre attitude a changé, vous réduisant à des faussetés, des contre vérités.

Comme vous le dites si bien, le brun fut forcé d'ouvrir une taverne car vous l'avez peut-être oublié - j'ose espérer que vous ne me tiendrez pas rigueur de cette mise en doute de votre mémoire sélective, vous m'avez interdite l'accès à la taverne municipale. Un jour où j'ai sûrement dit une vérité qui blesse ou qui tout simplement révèle ce que tout le monde pense tout bas.

Pour ce qui est de l'épisode avec votre "ami" qui a fait irruption en taverne, j'aurais employé un autre qualificatif. Espion, sbire, mouchard ? Vous veniez tout juste de part=ir quand celui-ci s'est précipité à son tour, restant prostré dans son coin. Une plante si vous préférez, ce qui par extension n'a aucune utilité en soi.

S'il vous a rapporté des propos, je ne sais pas comment il a fait puisqu'il n'était pas dans le lieu même au moment de la conversation. Enfin. C'est bien connu, les murs ont des oreilles, et la paille des murs n'est pas toujours isolante. Qu'importe, je vous passerai ce soucis de cohérence. Pour ce qui est du contenu, l'insulte n'a pas sa place. Par contre, le propos est avéré. C'est d'ailleurs moi et non pas le brun qui l'ai prononcé. Et cela ne s'apparentait pas à une éventuellement bagarre ou atteinte physique.

**La brune montre alors son bras toujours en bandeau.**

Je peux le faire si vraiment vous y tenez. Mais, me prendre une raclée de façon gratuite et consentante, ce n'est pas ce que j'affectionne le plus. Je m'égare. Donc, oui ! Oui ! Je considère qu'il est aisé de vous contrer. Ce n'est pas par votre rhétorique que vous excellez. Je me rappelle de la première fois d'ailleurs où je vous ai rencontrée. Vous ne cessiez d'injurier Dame Adaella, chose que vous avez d'ailleurs réitérer en place publique. Ainsi, je considère qu'une personne qui tombe dans la facilité de l'avanie, du blasphème voire de la grossièreté n'est pas un adversaire de taille.

Ce n'est pas de la prétention, loin de là. Simplement, j'attends plus de répartie qu'un "conne" ou autre perle lorsque je suis en différend avec une personne. Et vous ne m'avez pas prouvé - je ne vous mets pas au défi, je vis très bien sans - que vous en étiez capable. Vous n'avez su me montrer qu'un côté navrant et ricanant, dans l'expectative de savourer notre prochaine mise en procès. Et, c'est petit, très petit comme comportement...

Il me semble avoir fait le tour. J'aurais pu faire plus court mais dans un soucis d'exactitude, je me suis éparpillée. Je vous ai parlé en mon âme et conscience, brusquant peut-être parfois vos ego. Cependant, je suis certaine que chaque soir, je peux dormir sereine sur mes deux oreilles. A bon entendeur, si je puis dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Mer 18 Sep - 18:54

La défense a appelé Katharyna à la barre

Voici son témoignage :
Katharyna n'avait jamais posé les pieds dans un tribunal quelconque... Elle ne savait même pas où se trouvait celui de Rocheouart, elle ignorait même s'il en existait un...

De nature calme, posée, et avouons le, un peu narcissique et hautaine, elle mit la convocation dans sa besace, coiffa ses cheveux et s'en alla à la recherche du fameux tribunal qu'elle n'eût pas vraiment de mal à trouver.

Arrivée à destination, elle retira donc sa pèlerine, réajusta son décolleté et passa une main furtive dans sa longue chevelure blonde puis regarda autour d'elle avant de se présenter à la barre.

Elle releva la tête avec beaucoup de certitude et regarda le procureur sans ciller:

"Messire le procureur, de toutes les fois où j'ai eu le malheur de me rendre en taverne, le sieur que vous accusez aujourd'hui a été le plus agréable de tous ceux que j'ai pu rencontrer. En effet, depuis que je suis à Rocheouart, je n'ai eu droit qu'à des rencontres très peu intéressantes."

Elle s'arrêta un instant puis reprit en toute confiance et sérénité:

"Lors de notre dernière rencontre, il m'a expliqué qu'il s'ennuyait de la ville et voulait partir au plus tôt, mais que le rétablissement relativement long de ses deux compagnes l'en empêchait.
Pour ce qui est de son caractère ou de son humour, je ne pense pas qu'on ait le droit de le juger pour cela. Et je ne vous cache pas que, lui au moins, il n'est ni menteur ni hypocrite. La vérité a beau être dure, le mensonge n'en est pas moins moche.
Ceci étant dit, permettez moi messire le procureur de vous dire franchement que vous l'accusez à tort."

Ayant fini son témoignage, elle retourna à sa place, la conscience tranquille et observa attentivement la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Jeu 19 Sep - 18:31

Madame le juge, la première plaidoirie de l'accusé et les deux témoins à décharges qu'il a pu produire démontrent un grave dysfonctionnement dans nos forces policières et judiciaires. Comment pourrions-nous condamner un homme sur le motif qu'il manque d'une rigueur que nous n'avons de toute évidence pas appliqué nous-mêmes ? Le parquet demande à ce que l'accusé soit relaxé mais enjoint de quitter le comté endéans la semaine, faute de quoi un nouveau procès pourrait être enclenché à son encontre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire_
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 4450
Ville IG : Limoges
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   Sam 21 Sep - 11:04

Citation :


Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.

*La blondine avait lu et relu le dossier avant de venir s'installer, son attention se porta uniquement sur le fait essentiel pour elle malgré tous les propos tenus *

Dame Procureur, Dame Jessica, Dame Haelig et Dame Katharyna, merci pour vos réquisitoire et témoignages.

*S'adressant alors à l'accusé*

Sieur Vahanian, concernant l'interdiction faite aux ressortissants du Berry d'entrer en nos terres, l'annonce se trouve en gargote et je doute que vous ne sachiez ni lire, ni écrire, car oui, vous le dites vous-même vous avez écrit aux membres du précédent conseil.

Pour répondre à votre question concernant votre poutrage, il est bien évident que vous connaissez déjà la réponse puisque vous savez avec qui vous voyagez, vous avez pris des risques vous ne pouvez donc que vous en prendre à vous même.

Vous enfreignez nos lois sciemment, puisque vous confirmez être originaire du Berry, que vous avez ouvert une taverne illégalement à Rochechouart et vous confirmez également vouloir continuer à enfreindre nos lois en restant en nos terres jusqu'au rétablissement de vos ... amies.
Je ne m'en tiendrai qu'aux faits pour lesquels vous êtes dans ce tribunal, c'est à dire votre présence illégale en nos terres.

En ce vingt et unième jour du mois de septembre 1461, nous, Victoire des Charmilles, Juge du Limousin et de la Marche, au nom de notre Comtesse régente Mahelya d'Elicahre-Kierkegaard, allons rendre notre jugement dans l'affaire présentée devant nous. Cette affaire concerne Sieur Vahanian, originaire du Berry et donc en situation illégale en notre Comté. Le décret d'état d'urgence en date du 22 juillet de l'an de grâce 1461 précise :


" Qu’il soit su que tout ressortissant Berrichon est interdit en notre Comté , et que tout Berrichon déjà en nos terres ce jour, est prié instamment de quitter notre Comté dans les 24 heures sous peine de poursuites , voire de listage par nos armées. "



Durant les audiences :

La défense s'est présentée elle-même ainsi que deux témoins à décharge, Dame Haelig et Dame Katharyna
L'accusation s'est présentée en la personne de Dame Hildegarde, Procureur du Limousin et de la Marche ainsi que Dame Jessica, maréchale de la ville de Rochechouart.


La mise en accusation pour présence illégale, a été faite le neuvième jour de l'an grâce 1461. Nous ont été présentés les faits suivants : Le Sieur Vahanian ressortissant Berrichon a enfreint le décret publié le vingt deuxième jour de juillet de l'an de grâce 1461, décret stipulant que tout ressortissant Berrichon est interdit en notre Comté.


Conformément à la loi, nous statuons en ces termes :

Attendu que le prévenu avoue lui même savoir qu'il est en infraction, qu'il affirme vouloir continuer à le rester le temps que ses amies soient rétablies, et en ne tenant compte que de ces faits là, nous n'irons pas totalement dans le sens de la demande du parquet.

Par ces motifs, nous Victoire des Charmilles, Juge du Limousin et de la Marche, déclarons coupable Sieur Vahanian de trouble à l'ordre public pour avoir enfreint le décret interdisant la présence de tout Berrichon sur nos terres.

Le condamnons à une amende de 20 écus et à quitter le territoire dans les 24 heures, s'il venait à franchir à nouveau nos frontières il se verrait à nouveau traduit en justice.


Lui indiquons qu'il dispose du droit de faire appel de la présente décision devant la cour d'appel du Royaume de France s'il l'estime légitime et ce, dans le délai légal de quinze jours à partir de ce jour.



Justice est rendue. L'audience est levée.

*La blondine referma le dossier avant de se lever, marquant ainsi la fin du procès.*

Le prévenu a été condamné à une amende de 20 écus.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [05/09/1461] installation illégale Vahanian   

Revenir en haut Aller en bas
 
[05/09/1461] installation illégale Vahanian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joe66 - vente illégale de poisson - 22/04/1457
» [Knockando - TOP Vente de bois illégale]
» Règle de la procédure illégale
» Dossier Woezel - Vente illégale de bois [Coupable]
» Magnar - TOP - Vente illégale de légumes [Classé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Comtal :: Cour de Justice du Limousin et de la Marche :: Salle des archives :: Coupables-
Sauter vers: