Castel Comtal


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga

Aller en bas 
AuteurMessage
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Lun 14 Oct - 19:45

**Le procureur pénétra dans le tribunal munie de quelques parchemins. Arrivée à son office, elle prit la parole.**

En ce quatorzième jour d'octobre de l'an d'Horace 1461, moi, Hildegarde von Brunswick, procureur du Limousin et de la Marche, au nom de Marie-Amélya d'Elicahre-Kierkegaard, comtesse des terres susmentionnées, ouvre l'audience qui verra comparaître dame Magalie pour faits de trouble à l'ordre public.

**La veuve se tourna vers l'accusé.**

Accusé, levez-vous ! Vous comparaissez devant Victoire des Charmilles, ancienne comtesse du Limousin et de la Marche, ci-devant juge des terres susmentionnées. Dans son infinie mansuétude, la cour vous donne le droit de vous défendre à deux reprises. Remerciez Dieu de vous confier aux soins d'une cour par tant débonnaire, et exprimez-vous avec le respect dû au rang de notre juge.

**Elle reprit alors sa posture habituelle, droite devant le magistrat assis.**

Dame Magalie est accusé d'avoir pillé le marché de Bourganeuf de toutes les denrées de première nécessités (pain, maïs, viande, ait, fruits) et de ses matières premières (farine, bois) et de les avoir ensuite revendues à des prix prohibitifs. Elle enfreint ainsi le décret de Bourganeuf sur le marché en son premier article :

Article 1.

Toute personne souhaitant acheter des denrées en quantité risquant de mettre en péril le marché de Bourganeuf doit se faire connaître au préalable par le Bourgmestre qui autorisera l'achat. Le seuil de mise en péril sera apprécié par le juge s'il y'a mise en procès.


Les témoignages de ces méfaits pleuvent et je les joins, mais l'accusée a elle-même publiquement expliqué sa méthode. Voici son annonce, lisible par tous à la mairie, pour les prochaines élections municipales :

L'annonce de Damemagalie
Mes chers amis, Voyant cette tricherie aux elections comme un acte illégal, je vous invite a m'aider a punir les auteurs de cette tricherie sans nom.
Je vous demande d'acheter le plus possible de nouriture sans vous faire trop remarquer et surtout de ne pas mettre votre marchandise sur le marché.
Merci de m'avoir écouté, je vais mettre tous mon argent, c'est a dire 12474 écus pour les bloquer et surtout pour refaire renaitre Bourganeuf.
Grace a cette action il y aura une trentaine de naissance dans les 10 jours a venir.
Biensur vous pourrez vous nourir dans ma taverne pour 5 écus seulement.

Le marché est effectivement dévasté aujourd'hui, et ce de la faute de dame Magalie. J'appelle à la barre la vicomtesse Sofja qui témoignera de l'état du marché et la boulangère Merwyn qui a vendu une grande quantité de pain à l'accusée.

Je tiens à rappeler que l'accusée est une multirécidiviste. Elle a été condamnée de nombreuses fois par le passé pour des faits de trouble à l'ordre public, d'escroquerie et de non-respect d'une décision de justice. Plusieurs bannissements furent prononcés à son encontre et ne furent pas respectés. Elle aurait même usé des dons de sorcière pour revenir à la vie suite à une condamnation à mort.


Accusé, vous trouverez un exemplaire des lois comtales en gargote. Le Limousin-Marche ne dispose actuellement d'aucun barreau mais cette cour vous autorise à faire appel à un avocat extérieur (avocat du Dragon ou autre). Vous pouvez appeler un ou deux témoins pour vous défendre. Vous êtes sommé de rester en territoire limousin durant toute la durée de votre procès : toute fuite serait une circonstance aggravante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Jeu 17 Oct - 14:41

L'accusation a appelé Merwyn à la barre

Voici son témoignage :
Appelée a témoigner dans cette affaire de pillage de marché, la brune se présente donc au tribunal.
Quand son nom est cité, elle s'avance tranquillement vers la barre, salue poliment juge et procureure puis explique les fait.

Or ça, dans cette nuit du 13 au 14 octobre, l'horloge du clocher avait sonnée il y a peu la demi de trois heure, alors que je venais a peine d'allumer le four de ma boulangerie, le commis encore ensommeillé vint me dire qu'une grosse cliente venait de prendre pas moins de 49 miches de pain.

Je tente de mon mieux pour maintenir une cinquantaine de miches en permanence sur mes étals afin de garantir nourriture a tout mes concitoyens et les voyageurs de passage et cela représentais quand même une sacrée quantité.

Je suis donc allée voir par moi même et trouvais la prévenue en train de charger les derniers pains sur sa charrette avant de prendre rapidement le large.
Un tour de marché plus tard, force me fut faite de constater que dans tout Bourganeuf il n'y avait plus rien de comestible de disponible ailleurs que dans les tavernes.

Pour avoir déjà vécue ce genre de situation lors de mon tout premier mandat de maire, pour lequel l'accusée as d'ailleurs eue par la suite le culot de me reprocher une mauvaise gestion, j'ai donc évitée de fournir plus d'eau a son moulin et ne proposait plus mes produits que dans ma propre taverne afin de continuer a assurer la subsistance des bourganiauds.
Ce cas est bel et bien une récidive.
Et si je puis me permettre, les circonstances dans lesquelles la prévenue a pu acquérir des informations sur un dossier fiscal alors que n'ayant jamais, a ma connaissance, fait partie d'aucun organe officiel mérite enquête également.

Son témoignage apporté, elle re salue les magistrats puis retourne sereinement a sa place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Jeu 17 Oct - 14:41

L'accusation a appelé Sofja à la barre

Voici son témoignage :
*C'était à son tour de venir témoigner. Chose qui était très facile puisqu'elle était au courant de tous ce qui se passait dans le village ou elle était très investie.*

Votre honneur, Procureur,

Je me présente, Sofja Jagellon de Port Kar, Vicomtesse de Bellegarde en Marche, Ex Bourgmestre de Bourganeuf mais surtout fidèle habitante.

A cause de mes vendanges, je n'ai pu suivre de prêt les élections de la commune. Lorsque je me suis aperçue qu'il n'y avait qu'une seule candidate, cette brigande, mes dents ont grinçé. Malheureusement il était trop tard pour déposer ma candidature...

Heureusement, le conseil en place a suivi cette affaire de prêt et a organisé une révolte dans la nuit du 13 au 14 octobre, afin de l'empêcher d'entrer dans le bureau du Maire. Elle aurait vidé les caisses pour sur !
A ce moment le marché se portait très bien. Il y avait du pain, du maïs, du lait, du poisson, de la farine, du blé, du bois ... certes pas en énorme quantité mais de manière correct pour un petit marché.

Lorsque la récolte fut finie, je suis partie me reposer quelques heures. A mon retour au village, qu'elle fut mon étonnement en voyant le marché vide. Un villageois m'a vite expliqué la raison : comme à son habitude, vexée, cette brigande a pillé, une fois de plus, le marché. En plus, elle l'a écrit sur la porte de sa taverne !
A cet instant il n'y a que des denrées EXTRÊMEMENT chères ! C'est ainsi que cette femme souhaite aider les villageois, en les volant.

Je vous remercie de m'avoir écouter, que justice soit faite.

*Sofja salua les personnes d'un signe de tête*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Ven 18 Oct - 15:01

Première plaidoirie de la défense

On parle encore une fois de pillage de marché, mais c'est une abération sans nom.
J'ai acheté ces miches de pains, j'en ai gardé chaque facture et tous les commercants etaient d'accord pour me vendre leurs marchandises.

Merwin pretant que je lui aurait volé ce qui est totalement faux, elle me les a vendu.
Je ne spécule pas non plus, je revend la marchandise moins cher dans ma taverne.

5 écus la miches, 16.25 la viande.

Qu'il y a t'il d'illégal dans cette pratique ?

Enfin, la secte jagallon a décidé d'avoir ma tete, alors meme vous madame la juge vous ne pourrez rien faire contre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Ven 18 Oct - 15:15

Votre Grandeur juge, l'accusée fait preuve d'une mauvaise fois évidente. Les denrées ne furent pas vendues de bon cœur par les artisans, nous le savons grâce au témoignage de Merwyn. Et le marché est bel et bien pillé, comme nous le savons par le témoignage de dame Sofja. L'accusée a beau indiquer qu'elle revend à prix bas dans sa taverne, nous avons tous lu son message appelant à vendre au prix fort. De plus une taverne ne peut vendre que deux types de repas : quid donc du lait, du poisson, de la viande et des fruits qui ont disparu ? L'accusée n'a jamais caché son désir de déstabiliser le marché, comme le prouve son annonce électorale, et ce pour d'obscures raisons politiciennes.

Votre Grandeur juge, j'aimerais rappeler par le menu le passé de l'accusée :
— Condamnation pour brigandage le 23 juillet 1460 ;
— Condamnation pour brigandage le 14 août 1460 ;
— Condamnation pour brigandage le 16 septembre 1460 ;
— Condamnation pour trouble à l'ordre public le 14 novembre 1460 ;
— Condamnation pour trahison le 12 décembre 1460 ; condamnée à mort, cette sorcière parvient à échapper au jugement divin par des moyens fort peu aristotéliciens ;
— Une autre condamnation pour trouble à l'ordre public non datée ;
— Condamnation pour trahison le 22 février 1461 ;
— Condamnation pour non respect d'une décision de justice le 26 mars 1461, pour ne pas avoir respecté le bannissement prononcé à son encontre lors du verdict précédent.

**Se tournant vers l'accusée :**

Accusée, vous n'avez rien à faire en Limousin. J'ignore les raisons qui vous poussent à y rester et à enchaîner les méfaits mais il ne sera pas dit que je n'aurai pas tout fait pour vous empêcher de nuire.

**Se retournant vers le juge :**

Votre grandeur juge, le terme multi-récidiviste semble encore trop léger pour qualifier l'accusée qui démontre qu'elle n'a nullement l'attention d'arrêter de troubler l'ordre public du Limousin. À accusée exceptionnelle, sentence exceptionnelle. Je demande à ce que l'accusée soit torturée par le bourreau jusqu'à ce que la mort s'ensuive. Et comme il n'est pas impossible que cette sorcière utilise à nouveau de ses pouvoirs hérétiques pour échapper à la mort, je demande à ce qu'un nouveau bannissement de trois mois soit également prononcé au cas où l'accusée survivrait à sa torture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Mar 5 Nov - 19:43

Dernière plaidoirie de la défense

La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Mar 5 Nov - 19:44

*Cette affaire s'achevait enfin. Esyllt prit place dans son siège après s’être retirée quelques instants -il fallait réfléchir et tout, et tout. Un sourire aux lèvres, fière d'elle -sans doute trop- la comtesse de Turenne annonça*

Greffier, je vous prie de prendre note.
Nous sommes le trente octobre mil quatre cent soixante et un. Le juge, qui n'est autre que moi, Esyllt Catarina de la Louveterie-Malemort, après avoir présidé l'audience et prêt à rendre son jugement.

Dans l'affaire opposant les Comtés du Limousin et de la Marche à la dénommée damemagalie :
- considérant les faits qui ont été portés devant ce tribunal ;
- considérant nos lois et la coutume ;
- considérant les récits des témoins ;
- considérant la coopération de l'accusée ;
- considérant enfin le réquisitoire d'Hildegarde von Brunswick ;

Au nom de la comtesse de nos Comtés, j'ai nommé Lemardine de Pressensé le Garrec, je reconnais l'accusée comme étant coupable.
J'étais en premier lieu incline à suivre la demande du procureur et j'ai finalement opté pour la conciliation. Une peine alternative a été proposée et acceptée par l'accusée. Soit cent écus par semaine de bannissement en moins dans la limite de 400 écus.
L'accusée a rempli son contrat, non sans rechigner néanmoins la somme de 400 écus a bel et bien été versée.

Déstabiliser un marché comme elle l'a fait est un acte grave. Il met à mal des semaines d'actions municipales, de coordinations entre les différents acteurs de l'économie, et tout cela pour l'assouvissement très personnel d'une vendetta. C'est pathétique.
J'ai été aimable mais ne le serais pas deux fois, tenez le pour su.


Conformément à notre accord, damemagalie est donc condamnée au bannissement.
Il lui est donné jusqu'au premier dimanche du mois de novembre pour quitter le territoire. Un temps largement suffisant en théorie. Je lui conseille d'y associer la pratique.
Premier dimanche du mois de novembre, le bannissement aura cours jusqu'au premier dimanche de janvier, soit le 05 si je ne m'abuse.

Nous avons tous été patients, je vous déconseille de nous recroiser dans ce tribunal. Et le meilleur moyen pour commencer serait de payer vos impôts de taverne, ils sont plus que dus depuis le temps.

*Et Esyllt de se souvenir, presque nostalgique de ces multiples courriers échangés avec l'accusée, de ce ton employé, des menaces, de la patience, des entourloupes. Sa première conciliation et sans doute pas la dernière.*

L'audience est levée.

*Après le rythme militaire bourguignon, l'assassinat de mouche, que faire ? Claquer des doigts bien sur ! Elle quitta la pièce sur ce son peu commun.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildegarde von Brunswick
Sérennisse
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   Mar 5 Nov - 19:44

Archivé 5/11/61
HvB

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga   

Revenir en haut Aller en bas
 
14/10/61 Damemagalie TAOP Déstabilisation marché Bourga
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthelme_ - Escroquerie, abus de biens publics, spéculation abusive et déstabilisation du marché - Reims le 13/04/1461, 14-15-17/05/1461
» Stabilisation et les gloutoblop
» 1er marché aux puces pour GN
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Arrêté du Jour de Marché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Comtal :: Cour de Justice du Limousin et de la Marche :: Salle des archives :: Coupables-
Sauter vers: